Alliance Magnésium reçoit une aide de 800 000 $ de la part du gouvernement du Québec pour la formation de ses employés. Sur la photo de gauche à droite, André Bachand, député de Richmond, Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Dr Joël Fournier, président et chef de la technologie chez Alliance Magnésium et Hugues Grimard, maire d’Asbestos et préfet de la MRC des Sources.
Alliance Magnésium reçoit une aide de 800 000 $ de la part du gouvernement du Québec pour la formation de ses employés. Sur la photo de gauche à droite, André Bachand, député de Richmond, Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Dr Joël Fournier, président et chef de la technologie chez Alliance Magnésium et Hugues Grimard, maire d’Asbestos et préfet de la MRC des Sources.

800 000 $ pour former les employés d’Alliance Magnésium

ASBESTOS — Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 784 868 $ à l’entreprise Alliance Magnésium, à Asbestos, pour la formation de sa main-d’œuvre. Ce montant comblera 50 % des coûts reliés à la formation de 92 travailleurs, dont 77 nouveaux employés qui seront embauchés d’ici 2021.

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, en a fait l’annonce jeudi à Asbestos. Ce soutien financier, approuvé par la Commission des partenaires du marché du travail, est octroyé dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d’œuvre à l’intention des entreprises.

À lire aussi: L'espoir revient à Asbestos

Un élan de 26 M$ à Alliance Magnésium

Alliance Magnésium: coup d’envoi des travaux de l'usine de 145 M$

« Si on veut avoir une économie qui est plus forte, plus prospère et augmenter le PIB par habitant au Québec, il faut former les employés et leur permettre d’assimiler les nouvelles technologies, a mentionné le ministre. La littérature économique est unanime, plus tu formes tes employés, plus tu améliores leurs conditions de travail et plus tu leur donnes accès à du travail avec une haute valeur ajoutée. »

Cette aide de près de 800 000 $ vient à point pour Alliance Magnésium, qui se spécialise dans la production de magnésium métallique, selon son président et chef de la technologie, Dr Joël Fournier.

« C’est une nouvelle norme de rémunérer les personnes qu’on embauche pendant leur formation et d’avoir une aide comme celle-là, ça allège le poids de devoir payer les employés alors qu’on n’a pas encore de production, souligne Dr Fournier en mentionnant que les premiers revenus de l’entreprise ne devraient qu’arriver après les Fêtes. La pression financière est forte en plein démarrage. Il y a beaucoup d’argent qui se dépense et ça fait beaucoup de dépenses en même temps. Cette aide-là est vraiment importante. »

Dr Joël Fournier

Deux mois de formation

Les employés d’Alliance Magnésium auront ainsi une formation qui s’étend sur deux mois pour se familiariser avec tous les processus.

« On va montrer les principes de la chimie et chacune des étapes du procédé, mentionne Dr Fournier qui assure que la construction des installations devrait commencer d’ici quelques semaines. L’objectif est que les gens comprennent bien et manipulent correctement les matières. Il y a aussi tout ce qui est relatif à la qualité. »

On assure également que tout va bon train pour l’embauche des employés. Alliance Magnésium reçoit une vingtaine de CV par semaine.

Le ministre Jean Boulet

Retombées pour la région

Hugues Grimard, maire d’Asbestos et préfet de la MRC des Sources, se réjouissait jeudi de l’annonce du ministre.

« Si on a une main-d’œuvre compétente, ça nous assure d’avoir un projet solide dès le départ, explique-t-il. C’est un geste significatif qui a été posé. Il y a des incidences sur l’ensemble de l’économie des Sources, de l’Estrie, mais aussi pour l’ensemble du Québec. Tous les sous-traitants en bénéficieront et c’est comme ça qu’on va créer de la richesse chez nous. »

Même son de cloche pour le député de Richmond, André Bachand, qui mentionne l’importance de la création indirecte d’emplois.

« L’annonce crédibilise l’avenir d’Alliance Magnésium à Asbestos, résume-t-il. Il faut savoir que des emplois directs bien rémunérés ont des effets exponentiels sur les emplois indirects. C’est certain qu’on va continuer à accompagner Alliance Magnésium dans son développement. »

Rappelons que la future usine de 145 millions $ se distinguera par sa technologie et ses procédés qui permettront de produire un magnésium plus responsable et de grande qualité. Québec a déjà investi 25,9 M$ pour la construction de l’usine de démonstration commerciale pour la production de magnésium.