La Commission scolaire anglophone Eastern Townships a été la première à faire l’acquisition d’un véhicule scolaire électrique, à l’automne 2016.
La Commission scolaire anglophone Eastern Townships a été la première à faire l’acquisition d’un véhicule scolaire électrique, à l’automne 2016.

27 autobus scolaires électriques s’ajoutent

Le nombre d’autobus scolaires électriques augmentera considérablement en Estrie au cours de la prochaine année scolaire avec l’ajout de 27 véhicules que Transdev utilisera afin de transporter des élèves de l’Estrie et de la Montérégie.

Transdev a annoncé mercredi avoir fait l’acquisition de 27 nouveaux autobus scolaires auprès du fabricant québécois Lion Électrique, portant ainsi sa flotte d’autobus électrique à 31.

Le transporteur dit avoir investi 4,5 M $ dans l’achat de ces véhicules, grâce notamment au Programme d’électrification 

La nouvelle flotte sera mise en service progressivement sur les réseaux de transport scolaire opérés par Transdev au Québec dans les régions de l’Estrie et de la Montérégie, dès la rentrée de septembre 2020, indique Transdev dans un communiqué.

La multinationale québécoise dit vouloir ainsi réaffirmer son engagement vers une transition énergétique durable, à l’heure où la pandémie appelle plusieurs entreprises à revoir leurs façons de faire.

« La crise que nous traversons n’a fait que renforcer notre conviction. Nous avons la responsabilité de faire des choix forts en la matière et c’est chose faite avec deux partenaires incontournables : le gouvernement du Québec, dont le soutien est majeur pour notre stratégie d’électrification, et l’entreprise Lion Electrique, une compagnie locale québécoise avec qui nous travaillons depuis longtemps », indique Arthur Nicolet, chef de la direction de Transdev Canada. 

Transdev dit avoir a choisi d’opérer une transition énergétique spécifique pour le transport scolaire au Québec, notamment en raison du fait que l’énergie produite localement est majoritairement hydraulique, donc parmi les plus propres au monde. 

Selon Lion Électrique, l’utilisation des autobus électriques permet une réduction de la pollution de 99 %, comparativement aux autobus à essence.

L’aide financière dont Transdev a pu bénéficier par l’entremise du Programme de soutien au déploiement des autobus scolaires électriques au Québec, n’a pas été dévoilé.

La Commission scolaire anglophone Eastern Townships a été la première à faire l’acquisition d’un véhicule scolaire électrique, à l’automne 2016.