La part du lion du budget d’immobilisation ira aux grands projets de développement économique, avec 36 M$, dont 30,5 M$ sont réservés pour la construction du nouveau pont des Grandes-Fourches.

20 M$ de plus en immobilisation à Sherbrooke

SHERBROOKE — Les dépenses en immobilisations de Sherbrooke atteindront près de 119 M$ en 2019, soit près de 20 M$ de plus qu’en 2018. Une somme de 105 M$ est réservée pour les projets de la Ville alors que plus de 13 M$ seront consacrés à Hydro-Sherbrooke.

Réunis en séance extraordinaire vendredi midi, les élus du conseil municipal ont adopté le budget lié seulement aux immobilisations des trois prochaines années. Le budget des opérations sera quant à lui adopté en décembre.

« Il s’agit d’une première. (...) Cette façon de faire, soit de présenter le budget d’immobilisation d’abord, nous permettra non seulement de voir venir à l’avance les investissements importants que nous devons faire dans nos infrastructures pour les prochaines années, mais elle nous permettra également de déposer des demandes de subventions plus tôt auprès des gouvernements provincial et fédéral », tenait à soulignait le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, lors de son allocution.

Sur les 118 738 600 $ consacrés au budget 2019, 9,6 M$ ont été puisés dans le fonds de roulement de la Ville, 3,1 M$ seront payés comptant, 70,6 M$ proviennent d’un règlement d’emprunt et 935 000 $ ont été pigés dans d’autres ressources financières. La part financière de la Ville s’établit donc à 84 254 920 $ alors que 34 483 680 $ proviennent de tiers, majoritairement de subventions.

La part du lion du budget revient aux grands projets de développement économique, avec 36 M$. De ce montant, 30,5 M$ sont réservés pour la construction du nouveau pont des Grandes-Fourches. Rappelons que Sherbrooke recevra une contribution de 26 M$ de Québec pour ce projet. Les appels d’offres devraient être lancés en 2019 pour une construction qui prendrait fin au plus tard en 2020.

Les investissements dans la voirie et dans les infrastructures souterraines atteindront quelque 30 M$ en 2019.

Une somme de 3 M$ est réservée pour l’urbanisation du chemin Duplessis.

Quant au réseau hydroélectrique, il requiert des investissements de 13,2 M$, dont 2,1 M$ pour un projet de développement du réseau.

Grands projets de développement économique

Parmi les autres grands projets de développement économique prévus en 2019, notons le prolongement du boulevard René-Lévesque. La Ville a gelé un montant de 2,5 M$ pour relier la rue Labonne au boulevard Bourque.

Une somme de 2,2 M$ a également été accordée au projet Well Sud, pour un stationnement temporaire, une traverse ferroviaire et des honoraires professionnels. Sur un horizon de trois ans, la Ville s’attend à dépenser quelque 40 M$ pour ce projet de revitalisation.

Le remplacement de la flotte de plusieurs véhicules municipaux entraînera des dépenses de 4,9 M$.

Les systèmes informatiques et le système de radiocommunication nécessitent des investissements de 3,9 M$.

Tel qu’annoncé dernièrement, la Ville de Sherbrooke fera l’acquisition de l’aréna Philippe-Bergeron en 2019, situé dans la district de Brompton. Un montant de 700 000 $ est prévu pour l’achat ainsi que des travaux de mise à niveau.

Un million $ sera injecté pour la réfection des infrastructures sportives dans les parcs, dont 727 000 $ uniquement pour des terrains de soccer. Huit piscines extérieures nécessitent également des rénovations. Une somme de 800 000 $ y sera consacrée en 2019.

Du côté de la gestion des déchets, 2,5 M$ permettront le début des travaux de modification de l’écocentre Rose-Cohen afin d’y intégrer les industries, les commerces et les institutions.

857 000 $ pour l’aéroport

Une somme de 857 000 $ a été réservée dans le budget 2019 pour l’aéroport de Sherbrooke. Ce montant est destiné à des travaux d’amélioration de la voie de circulation, à la réparation de fissures et à l’entretien des puisards.

Dans l’enveloppe liée au développement des infrastructures de transport actif, 1,8 M$ seront destinés à l’implantation d’un lien multifonctionnel le long de la 12e Avenue et 600 000 $ serviront à la construction d’une passerelle au-dessus de la rivière Saint-François, à côté du pont Joffre. Une somme de 750 000 $ sera allouée au développement du réseau piétonnier et 250 000 $ au développement du réseau cyclable.

Le circuit Art-Mosaique bénéficiera d’un budget de 125 000 $. Le combat contre l’agrile du frêne se poursuit en 2019 et nécessitera l’injection de 150 000 $.

Rien pour Destination Sherbrooke

Le conseil municipal n’a octroyé aucun montant à Destination Sherbrooke pour l’année 2019. L’organisme devra se contenter de son budget résiduel, soit 830 000 $. Il n’y aura donc pas de nouvelle murale dans les mois à venir et les autres projets récréotouristiques dans les boites de l’organisme paramunicipal (par exemple la rénovation de la prison Winter ou le projet Parcours) devront être mis sur la glace.

Les dépenses en immobilisations devraient grimper à 140,6 M$ en 2020 et redescendre à 114 M$ en 2021.