Frédéric Burot, représentant de Capitall Investissements, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, Dominic Carrier, cofondateur et vice-président de SPI Bio, Étienne Lemieux, cofondateur et président-directeur général de SPI Bio, Ghyslain Goulet, président-directeur général de ACET Banque Nationale, Shelley R. King, directrice générale de Produits Naturels Canada, Paul-Thomas Lacroix, directeur régional – Province de Québec de Produits Naturels Canada.

1,7 M$ pour accélérer la commercialisation

Grâce à une ronde de financement qui a permis d'amasser 1,7 M$, SPI Bio accélère la commercialisation de son produit phare, le BioAlert, le premier et le seul détecteur intégré et automatisé au monde, destiné à la surveillance directe et continue de la bactérie légionelle dans les systèmes de refroidissement industriels, commerciaux et résidentiels, communément appelés tours autoréfrigérantes (TARs).

« Ces fonds permettront à SPI Bio de passer du statut de startup à celui d'une PME bien ancrée dans son milieu et nous en sommes plus que reconnaissants », affirme Étienne Lemieux, cofondateur et président-directeur général de SPI Bio.

Les fonds amassés proviennent de Capitall Investissements, Produits naturels Canada, Sherbrooke Innopole, ACET Banque Nationale et d'investisseurs privés. Pour Capitall Investissements, un fonds présent à Montréal et créé par des avocats spécialisés et des entrepreneurs aguerris basés dans la région de Bretagne, en France, il s'agit d'un premier investissement dans un projet d'affaires québécois, en partenariat avec Sherbrooke Innopole.

« Il s'agit d'un investissement stratégique pour le Groupe Breton Capitall Investissements, qui participe à hauteur de 750 000 $ au financement d'une startup québécoise SPI Bio au destin mondial et au concept innovant lié à la détection de la légionellose », souligne Frédéric Burot, avocat associé chez STRATEYS et représentant de Capitall Investissements.

« Intérêt marqué »

« Les liens avec Capitall Investissements et son représentant Frédéric Burot se sont rapidement étoffés à la suite de notre rencontre initiale en janvier 2018, relate Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole. Dès le départ, le groupe a manifesté un intérêt marqué à investir dans des entreprises technologiques d'ici, si bien qu'à peine 20 mois plus tard, nous concrétisons avec grande fierté un premier investissement conjoint dans une entreprise à fort potentiel, SPI Bio. »

La ronde de financement permettra à SPI Bio de structurer ses canaux de commercialisation, d'augmenter sa capacité de production et de déployer des vitrines de validation en Amérique du Nord afin de continuer de documenter les avantages de sa technologie brevetée.

Au cours de l'année 2020, SPI Bio, qui est accompagnée par l'ACET depuis six ans, priorisera entre autres les secteurs industriel, hospitalier et touristique, au Québec et Ontario. L'entreprise développera également son réseau de distribution, en vue d'ensuite percer les marchés américain et européen.

Pour déployer sa stratégie commerciale, SPI Bio prévoit embaucher cinq nouvelles ressources, qui joindront à court terme ses départements de ventes, production et administration. L'entreprise compte actuellement 17 employés hautement qualifiés, tous basés au multilocatif scientifique Espace LABz, dans le Parc scientifique de Sherbrooke.