Les résultats de la campagne de financement ont été dévoilés par la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, la présidente de la Commission de la culture de la Ville, Diane Pelletier, et la coordonnatrice de la campagne, Hélène Samuel.

1,34 M $ amassé pour la maison Merry

La campagne de financement orchestrée par la Ville de Magog en lien avec le projet de mise en valeur de la maison Merry a permis d’amasser une somme de 1,34 million $. La municipalité a donc dépassé son objectif de 34 pour cent.

Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm est d’autant plus surprise du résultat obtenu que le projet de mise en valeur de la maison Merry en est un de nature culturelle. « On sollicitait pour la culture et la réception n’est pas toujours aussi bonne dans de tels cas, comparativement à ce qu’on obtient comme accueil quand on demande de l’argent pour l’hôpital ou autre chose du genre », souligne-t-elle.

La majeure partie de la somme recueillie a été offerte par des entreprises ainsi que des donateurs possédant des moyens financiers importants. Le volet de la campagne qui ciblait la population en général a généré un montant de 10 000 $.

Présidente de la Commission de la culture de la Ville de Magog, Diane Pelletier indique que les travaux en cours à la maison Merry avancent à un bon rythme. Elle reconnaît cependant qu’un « léger retard » a été pris par les ouvriers.

Malgré le retard constaté, Mme Pelletier est confiante que l’ouverture de la maison, qui deviendra un « lieu de mémoire citoyenne », pourra avoir lieu en juin.

Souhaitant recruter de nombreux membres parmi la population, la Corporation de la maison Merry tiendra sa première assemblée générale annuelle le 21 avril.