Auto

Elon Musk accuse un employé de «sabotage» chez Tesla

NEW YORK - Elon Musk, l’emblématique PDG de Tesla, accuse un employé de «sabotage» et de vol d’informations «ultra sensibles» qu’il a transmises à des «parties tierces inconnues», selon un courrier interne.

«J’ai été consterné d’apprendre ce week-end qu’un employé de Tesla a commis un gros acte de sabotage nuisible sur nos opérations», écrit M. Musk, dans cette lettre diffusée mardi par des analystes financiers. «Ceci inclut des changements purs et simples de code du système de fabrication de Tesla en empruntant de faux noms d’utilisateurs et l’exportation de tonnes d’informations ultra sensibles à des parties tierces inconnues», poursuit le dirigeant.

«L’étendue de ses actions n’est pas claire, mais au vu de ce qu’il a reconnu avoir fait jusqu’à présent c’est plutôt mauvais», ajoute-t-il.

À LIRE AUSSI: Un autre mauvais coup médiatique pour Tesla (avec vidéo)

Elon Musk ne dévoile pas le nom de l’employé, dont la motivation était «qu’il voulait une promotion qu’il n’a pas obtenue».

Il ne donne pas non plus d’indication sur les «parties tierces» auxquelles le salarié a transmis les informations, mais il rappelle dans son courrier que des financiers ont spéculé sur l’effondrement de Tesla et ont perdu récemment des milliards de dollars parce que leurs paris se sont avérés pour le moment infructueux.

L’enquête du groupe se poursuit afin de déterminer si l’employé a agi seul ou avait des complices en interne et en externe, affirme encore l’entrepreneur d’origine sud-africaine, dont la surexposition médiatique a fait la notoriété de Tesla.

Contacté par l’AFP, le groupe n’a pas souhaité commenter les accusations de M. Musk.

Le constructeur de véhicules électriques fait les gros titres de la presse depuis plusieurs semaines, soit pour des retards de production de son «Model 3», soit pour des accidents, dont certains mortels, impliquant dans certains cas son aide à la conduite automatique Autopilot, soit pour les déclarations intempestives et les bras de fer verbaux de son fondateur avec les milieux financiers.

Tesla a annoncé récemment un vaste plan de restructuration comprenant la suppression de 9% de ses effectifs, soit près de 4.000 personnes, pour réduire ses coûts et espérer dégager le premier bénéfice de sa jeune histoire (15 ans).

Le groupe est par ailleurs sous pression des marchés financiers pour respecter son nouvel objectif de produire 5.000 Model 3 par semaine d’ici fin juin.

Ce véhicule dont le prix de base est de 35.000 dollars américains avait reçu 450.000 commandes nettes à fin mars et est censé faire de Tesla un constructeur automobile de masse.

Actualités

Comprendre la neuroinflammation pour mieux traiter les maladies du cerveau

L’entreprise sherbrookoise Imeka a présenté lundi à Paris les résultats d’une étude sur la neuroinflammation, fruit d’une toute première collaboration de recherche avec la société pharmaceutique Pfizer Inc.

Des récentes études démontrent que la neuroinflammation joue un rôle dans le développement et l’évolution de plusieurs maladies neurodégénératives telles que l’Alzheimer et le Parkinson. Cette avancée permet de relancer l’espoir de développer des médicaments contre ce type de maladies. La neuroinflammation peut être en partie quantifiée en mesurant la quantité d’eau libre dans la matière blanche du cerveau, qui est presque nulle en temps normal.

Affaires

L’Estrie s’unit pour le secteur agricole

Une entente sectorielle visant à accroitre le développement et la mise en valeur du secteur agricole en Estrie voit le jour. Les sept MRC de la région s’unissent pour investir dans l’agriculture en assurant, entre autres, une relève agricole et en mettant de l’avant l’achat local.

En conférence de presse lundi, il a été annoncé que les MRC de l’Estrie, jointes par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) ainsi que l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie, s’engagent à investir dans cinq projets de développement bioalimentaire sur une période de trois ans. Plus de 1,2 M$ seront investis.

Auto

Un autre mauvais coup médiatique pour Tesla

NEW YORK — Le constructeur de véhicules électriques haut-de-gamme Tesla faisait face lundi à un nouveau coup dur après qu’un de ses modèles a pris feu dans les rues de Los Angeles pendant le week-end.

«Ceci est ce qui est arrivé à mon mari et à sa voiture aujourd’hui [samedi 16 juin]», écrit sur son compte twitter l’actrice américaine Mary McCormack (À la Maison-Blanche, Murder One) qui est mariée au réalisateur Michael Morris.

Actualités

Limonade et tâches connexes

Tenir un kiosque de limonade, ça implique de presser plusieurs citrons et de passer une grosse journée au soleil à servir la clientèle. Mais, comme tout projet d’entreprise, ça demande aussi de nombreuses autres tâches connexes!

C’est ce qu’ont réalisé Édouard, Théodore et Romy, respectivement âgés de 8, 6 et 4 ans, en montant leur projet pour La grande journée des petits entrepreneurs. Ceux-ci vendaient samedi leurs sucettes glacées et verres de limonade maison dans le stationnement du Provigo Liette Fauteux, sur la rue Galt Ouest.

Ils ont entre autres constaté que derrière le nom du commerce, Liette Fauteux était une « vraie personne », avec laquelle il était possible de conclure un partenariat d’affaires pour l’utilisation d’un espace dans le stationnement et pour l’achat des 176 citrons requis pour préparer la marchandise. Le Groupe Précigrafik a pour sa part produit une affiche annonçant la vente, et la Coopérative de l’Université de Sherbrooke a donné 300 verres biodégradables aux enfants.

« On a déjà fait des activités du genre, mais on faisait toujours ça sur un coin de notre terrain avant », explique le père des trois enfants, Alexis Cuerrier. « Là, on a décidé de rajouter un élément de plus cette année, en faisant des partenariats. »

De la gêne au grand sourire

Chaque enfant avait sa tâche à accomplir samedi, sous la supervision de M. Cuerrier et de sa conjointe Claudia Boudreau. Le grand-père Richard Boudreau était également venu donner un coup de main, et la grand-mère allait s’assurer que tout le monde soit bien ravitaillé sur l’heure du midi.

En tant qu’aîné, Édouard faisait une grande partie de l’approche de la clientèle, saluant les gens et leur présentant les divers produits à vendre ainsi que leur prix. Il précisait même que certains contenants étaient réutilisables ou compostables, et semblait parfaitement à l’aise dans son rôle. « Au début c’était gênant, mais après, c’est devenu l’fun! » a-t-il lancé tout simplement à La Tribune, faisant ainsi ses premiers pas dans le domaine des relations avec les médias.

Sa mère confirme : ça n’a pas toujours été facile pour Édouard d’aborder les gens avec autant d’aisance, lui qui est à la base plutôt gêné.

« Je suis contente aussi parce que pour lui, c’est plus difficile de réussir à l’école, et ce projet d’entrepreneuriat qu’il réussit bien lui donne confiance en lui. Ça lui donne une autre vision de ses capacités, et il est vraiment propulsé par ce succès. On a participé à La grande journée des petits entrepreneurs l’an passé, est c’est vraiment quelque chose qui lui est resté : depuis, quand quelqu’un lui demande qui il est et ce qu’il fait, il répond qu’il est entrepreneur », a raconté Mme Boudreau en souriant. « Ça lui montre que lui aussi, il peut réussir dans la vie. »

Leçons d’argent

Comme les trois enfants sont assez jeunes, la gestion du budget du projet revient pour le moment aux parents, bien que Romy avait sa petite caisse enregistreuse à portée de main dans le kiosque.

Cependant, s’ils ne manient pas la calculatrice eux-mêmes, les enfants voient quand même les choix qui doivent être faits pour permettre un investissement. La famille avait par exemple tenu une vente de garage pour amasser l’argent nécessaire à l’achat des citrons. Les jeunes entrepreneurs avaient considéré l’achat de fruits biologiques, mais s’étaient rendu compte que la rentabilité serait impossible avec ce type de matière première. Ils pouvaient toutefois se permettre les contenants réutilisables ou compostables.

Une fois que les citrons seront payés, 10 % des profits générés samedi seront remis à la Fondation Le Choix du Président. Le reste sera réinvesti... dans le prochain projet d’entreprise des enfants. À suivre!

La grande journée des petits entrepreneurs est organisée par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

À Sherbrooke, en plus des initiatives comme celles de la famille Cuerrier, plus 120 enfants avec leurs 65 petites entreprises se sont réunis sous le Chapiteau Nissan de Sherbrooke à Rock Forest. Environ 1800 visiteurs se sont déplacés samedi avant-midi pour les encourager.

Affaires

Des amandes championnes pour Chocolat Lamontagne

Chocolat Lamontagne a remporté le Grand Prix canadien des produits nouveaux du Conseil canadien du commerce de détail pour ses amandes à la noix de coco et au chocolat noir, ainsi que celles au café latté. Ces deux nouveaux produits dans la collection Lamontagne se sont distingués dans la catégorie « confiserie et desserts à la longue durée de conservation ».

Les deux produits étaient en compétition contre des fabricants très connus, dont une saveur de M&M’s et une autre de Aéro.

Le processus de création des deux produits s’est fait à l’interne, dans les locaux de Sherbrooke.  

« Notre équipe d’innovation et des employés de différents départements ont pensé ensemble à de nouvelles saveurs qui pourraient être originales et faire en sorte qu’on se démarque », explique Anick Turgeon, coordonnatrice marketing de Chocolat Lamontagne.

L’entreprise sherbrookoise s’était inscrite au concours en décembre 2017, ensuite plusieurs phases de dégustation ont eu lieu pour finalement recevoir le prix le 30 mai à Toronto.

Cette distinction nationale est donc une grande fierté. « Ça représente une merveilleuse visibilité, une grande reconnaissance dans notre industrie. Mme Lamontagne a apporté le trophée avec elle dans une foire aux États-Unis, et ça suscitait l’intérêt. Ce n’est pas qu’un prix canadien, c’est une distinction dans tout le monde du commerce du détail », affirme Mme Turgeon.

Initialement reconnu dans le milieu de l'autofinancement, Chocolat Lamontagne consacre dorénavant ses efforts sur la fabrication et la commercialisation de produit de chocolat sous la marque Lamontagne et aussi en marque privée. 

Estrie et régions

Une propriété vendue 9,2 M$ sur les rives du Memphrémagog

Une luxueuse propriété d’une superficie de 81 hectares, située en bordure du lac Memphrémagog à Austin, a été vendue pour la somme de 9,2 millions $.

La propriété en question inclut notamment une portion de rive longue de plus de 150 m. À elle seule, cette partie de rive vaut son pesant d’or, car un mètre linéaire en bordure du lac Memphrémagog coûte habituellement plus de 5000 $, et ce, quelle que soit la superficie du terrain.

Auto

Indigo: les stationnements à l’ère du numérique

CHRONIQUE / À l’ère du numérique, la simple utilisation des stationnements peut prendre une tout autre allure. Le gestionnaire Indigo a pris le virage technologique avec son application mobile, qui aide notamment à payer les frais de stationnement.

Mais Indigo souhaite aller plus loin avec son application.

Auto

Essai-éclair: BMW i8 Coupé

«Cool». Tel est le mot qui résume cette courte expérience au volant de ce coupé sport hybride rechargeable de BMW.

Considérant le bref essai, on ne peut se prononcer sur sa conduite sur l’autoroute, sa tenue de route ou même le temps de recharge.

Auto

Renault investira 1,5 milliard $ en France pour construire plus de véhicules électriques

PARIS — Le constructeur automobile Renault a annoncé jeudi qu’il allait investir «plus d’un milliard d’euros» (1,5 milliard $) en France d’ici à 2022 pour le développement et la production de véhicules électriques.

Le groupe français prévoit notamment la fabrication de modèles électriques dans son usine de Douai, au nord de la France, à partir de 2021 et le doublement des capacités de production de sa citadine électrique Zoe dans l’usine de Flins, dans la région parisienne, lors des quatre prochaines années, selon un communiqué.