Normand Couture, porte-parole de l'Association des locataires de Sherbrooke, a pris la parole à l'hôtel de ville, lundi, à l'occasion de l'adoption du budget municipal.

Well inc. : l'Association des locataires s'inquiète

L'Association des locataires de Sherbrooke continue d'éprouver des inquiétudes face au projet Well inc., malgré la réunion organisée la semaine dernière pour entendre les préoccupations des organismes communautaires. Son porte-parole, Normand Couture, l'a exprimé en prenant la parole à l'hôtel de ville, lundi, à l'occasion de l'adoption du budget municipal.
« Nous avions demandé que le terrain du Maysen Pub soit réservé pour du logement social. Une majorité de gens qui habitent ou qui militent sur cette rue-là sont en bonne partie des gens démunis. À entendre un projet comme celui-là, on se demande si ces gens-là seront délogés d'un lieu dans lequel ils vivent depuis plusieurs années », a dit M. Couture.
« On a eu une rencontre pour consulter les groupes communautaires sur cette question-là. Nous avons participé à la rencontre d'information et d'échange. L'ensemble des groupes continue d'avoir de très grandes inquiétudes face à ce développement-là, car la majorité des gens qui y résident n'ont pas été consultés. On se demandait à cette rencontre-là, maintenant que le projet existe, quelle sera la participation de groupes communautaires dans la réalisation de ce projet. On ne veut pas changer le projet, mais on veut être partie prenante. Quelle sera la place des groupes communautaires dans ce projet? Le logement social sera important dans cette rue-là. »
Le maire Bernard Sévigny a cherché à rassurer M. Couture. « La Ville, en matière de logement social, fait un effort important depuis sept ans et ce sera encore le cas en 2017. On fait des efforts importants parce qu'on sait que le logement social est un outil important pour sortir les gens de la pauvreté.
« Lorsqu'il y a des projets, que ce soit sur la rue Minto, ou au centre-ville, nous n'avons jamais hésité à offrir nos terrains pour le logement social. Le terrain dont vous parlez est consacré à autre chose que le logement social. Si Well inc. se démarque de tous les autres projets documentés, c'est pour l'approche sociale pour éviter l'embourgeoisement. On est suffisamment sensibles pour aborder cette question. On travaille étroitement ce volet social avec le CIUSSS. Il y aura même un incubateur d'innovation sociale sur Wellington Sud et vous serez partie prenante du projet. Vous allez être plus que consultés, vous serez partie prenante de la réflexion qui se fera. Les gens qui habitent le centre-ville ne seront pas laissés pour compte, mais en même temps il y a des objectifs précis de revitalisation. »
Le président du comité exécutif, Serge Paquin, a rappelé qu'il y avait une forte présence de coopératives au centre-ville. « Il y a un programme d'accès à la propriété sur lequel nous travaillons pour le quadrilatère en question. Je pense que nous avons les mêmes préoccupations. »