S'isoler après avoir été hospitalisé pour une autre raison que la COVID-19?

Q: Les résidents de CHSLD ou de résidence privée pour aînés (RPA) qui reviennent dans leur milieu de vie après un séjour à l’hôpital pour un problème de santé non relié à la COVID-19 doivent-ils être isolés? demande Linda Audet, de Québec.

R: Les usagers nouvellement admis en CHSLD ou en RPA de même que celles qui reviennent d’un séjour à l’hôpital sont placés en isolement à leur chambre pendant 14 jours suivant leur arrivée, et leurs symptômes sont surveillés de près, indique une porte-parole du ministère de la Santé, Marie-Claude Lacasse. Si l’usager développe des symptômes, il se soumettra à un test de dépistage, et son dossier sera priorisé. Les CHSLD et les RPA sont par ailleurs appelés à restreindre au maximum le nombre d’intervenants qui travaillent auprès de ces usagers, précise encore Marie-Claude Lacasse.

Quant aux personnes qui reviennent à leur domicile après avoir été hospitalisées pour une autre raison que la COVID-19, il n’y a pas de mesures particulières à respecter autres que celles qui s’appliquent à l’ensemble de la population (distanciation de deux mètres, éviter les rassemblements intérieurs ou extérieurs, etc.), mentionne la porte-parole du ministère.

___

La COVID-19 suscite énormément de questions. Afin de répondre au plus grand nombre, des journalistes scientifiques ont décidé d’unir leurs forces. Les médias membres de la Coopérative nationale de l’information indépendante (Le Soleil, Le Droit, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Quotidien et La Voix de l’Est), Québec Science et le Centre Déclic s’associent pour répondre à vos questions. Vous en avez? Écrivez-nous. Ce projet est réalisé grâce à une contribution du Scientifique en chef du Québec, qui vous invite à le suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.