La Tribune
Kayla Bolduc, qui vient de terminer son cours de préposée aux bénéficiaires (PAB) dans le cadre d’un programme travail-études, a été parrainée par et Lylia Nikolic à titre de PAB expert. Elles se trouvent toutes les deux en compagnie de Noëlla Goulet, une résidente du CHSLD Saint-Joseph.
Kayla Bolduc, qui vient de terminer son cours de préposée aux bénéficiaires (PAB) dans le cadre d’un programme travail-études, a été parrainée par et Lylia Nikolic à titre de PAB expert. Elles se trouvent toutes les deux en compagnie de Noëlla Goulet, une résidente du CHSLD Saint-Joseph.

Virage à 180 degrés pour devenir préposés aux bénéficiaires

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Sébastien Boisclair en avait assez de son travail. À 46 ans, il était opérateur de machinerie; de très longues heures de travail l’été, le chômage l’hiver. Il avait envie de faire un changement de cap. De se rapprocher de l’être humain. De faire une différence dans la vie de certaines personnes. « Mais comment faire quand on a besoin d’un emploi pour payer ses factures? En plus, je n’avais pas une grande scolarité. Je ne pensais pas que je pouvais retourner aux études », dit-il.