Véronique Grenier et son premier livre jeunesse <em>Colle-moi.</em>
Véronique Grenier et son premier livre jeunesse <em>Colle-moi.</em>

Véronique Grenier finaliste aux Prix des libraires Jeunesse du Québec

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
Les premiers pas de l’auteure sherbrookoise Véronique Grenier en littérature jeunesse ont été remarqués : l’écrivaine figure au nombre des finalistes des prochains Prix des libraires jeunesse du Québec.

Son livre Colle-moi, paru en août dernier aux éditions La courte échelle et racontant, sous forme poétique, les réflexions d’un garçon dont les parents se sont séparés, s’est faufilé dans la catégorie des 6-11 ans.

Celle qui est également professeure de philosophie au Cégep de Sherbrooke disputera la palme à Andrée Poulin et Sonali Zohra pour Enterrer la lune (La courte échelle), ainsi qu’à André Marois et Célia Marquis, pour L’alerte au feu (La Pastèque).

Les prix seront remis en février prochain. À la suite des votes électroniques de tous les libraires de la province, les lauréats québécois recevront une bourse de 3000 $ du Conseil des arts de Montréal.

Les autres catégories sont 0-5 ans, 12-17 ans et bande dessinée. Les quatre mêmes catégories s’appliquent aux auteurs provenant de l’extérieur du Québec, pour un total de huit prix.