Les vaccins anti-COVID qui s’accumulent dans les ovaires, vraiment?

Vérification faite

Les vaccins anti-COVID qui s’accumulent dans les ovaires, vraiment?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L'affirmation : «Au cours d’une discussion récente, une personne dans la trentaine m’a dit qu’elle refusait de se faire vacciner pour deux raisons : 1) il n’y aurait aucun décès dû à la COVID-19 chez les moins de 40 ans, m’a-t-elle dit en me montrant un graphique de la Santé publique ; et 2) elle dit que l’ARN-messager du vaccin [ARNm, dont nos cellules se servent pour fabriquer la protéine virale à laquelle notre système immunitaire réagit ensuite] se répand partout dans le corps et s’accumulerait en particulier dans les ovaires. Est-ce vrai?» demande Martin Paradis, de Saint-Martin-de-Beauce.
Les preuves d’efficacité du masque sont-elles «faibles»?

Vérification faite

Les preuves d’efficacité du masque sont-elles «faibles»?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation : «Une étude a récemment été publiée sur l’efficacité du port du masque au Bangladesh pour lutter contre la COVID. Plusieurs médias en ont parlé comme de «LA preuve de l’efficacité des masques», mais j’ai vu d’autres commentaires sur le sujet, notamment ceux de François Balloux (directeur de l’Institut de génétique du University College de Londres) et de Dr Vinay Prasad (oncologiste et professeur d’épidémiologie à l’Université de Californie à San Francisco) sur Twitter, qui décrivaient ces résultats comme assez décevants. Alors est-ce que les preuves de l’efficacité des masques sont vraiment si faibles ?», demande Camille Hébert, de Montréal.
De graves problèmes du sang à cause des vaccins, vraiment?

Vérification faite

De graves problèmes du sang à cause des vaccins, vraiment?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation : «Ça fait deux fois que des amis m’envoient la même vidéo qui prétend montrer les effets délétères graves des vaccins anti-COVID sur le sang. Pouvez-vous démêler le vrai du faux dans tout ce qui y est dit?» demande Christophe Hanne, de Sherbrooke. Plusieurs lecteurs m’ont envoyé cette vidéo [https://tinyurl.com/k29k97u] au cours des derniers jours. D’autres m’ont par ailleurs soumis des images qui circulent depuis cet été : il s’agit de photos qu’une «microscopiste nutritionnelle» a prises de globules rouges et qui montreraient elles aussi d’horribles dysfonctions. Il vaut donc clairement la peine de s’attarder sur cette idée voulant que ces vaccins, et en particulier ceux à ARN-messager (Pfizer et Moderna), auraient des effets très nocifs sur le sang humain.
Des milliers de morts à cause des vaccins, vraiment ?

Vérification faite

Des milliers de morts à cause des vaccins, vraiment ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation : «J’ai lu un article d’un sociologue français, Laurent Mucchielli, qui parle d’une forte mortalité due aux vaccins anti-COVID dont les compagnies pharmaceutiques ne parlent pas. Le taux de mortalité de l’ensemble de la population n’y est pas indiqué, mais il parle d’environ 1000 décès en France et 6000 aux États-Unis, en plus de citer un rapport de la santé publique anglaise qui reconnaîtrait près de 1500 décès attribués aux vaccins contre la COVID-19. Qu’en pensez-vous?», demande Jacques Binette, de Montréal.
La version indienne du vaccin d’AstraZeneca permettra-t-elle de voyager en Europe ?

Vérification faite

La version indienne du vaccin d’AstraZeneca permettra-t-elle de voyager en Europe ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «Je viens de lire à mon grand étonnement que l’Europe ne reconnaît pas la version indienne du vaccin anti-COVID d’Astrazeneca, que j’ai reçu en première dose. Est-ce que cela signifie qu’il y a une possibilité qu’il soit moins efficace que la version européenne ? Et ceux qui ont reçu cette version indienne pourront-ils un jour voyager en Europe ?», demande Marie-Ève Lafontaine, de Trois-Rivières.
Vérification faite: le rince-bouche est-il vraiment une «arme» contre la COVID?

Vérification faite

Vérification faite: le rince-bouche est-il vraiment une «arme» contre la COVID?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «Je suis tombé récemment sur l’annonce d’un rince-bouche qui se prétend «efficace contre le SRAS-CoV-2 (étude in vitro). Je savais que les compagnies de dentifrice et de rince-bouche vantaient tellement leurs produits qu’on s’en croirait presque capable se passer du dentiste, mais c’est la première fois que je vois un produit qui affirme pouvoir combattre le virus de la COVID-19. Est-ce vrai ou seulement du marketing éhonté?» demande Réjean Pelletier, de Saint-Hyacinthe.
Y a-t-il un lien entre COVID et cancer du poumon?

Vérification faite

Y a-t-il un lien entre COVID et cancer du poumon?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «J’ai entendu une infirmière récemment affirmer quelque chose qui m’a rendue perplexe. Elle disait que la COVID-19 donnerait peut-être un jour le cancer du poumon, à l’instar du virus du papillome humain (VPH) qui cause des cancers du col de l’utérus. Est-ce vrai?» demande Annie Gagnon, de Lévis.
Vérification faite: pas encore assez de données pour vacciner les femmes enceintes?

Vérification faite

Vérification faite: pas encore assez de données pour vacciner les femmes enceintes?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L'AFFIRMATION : «Mon conjoint et moi-même allons être grands-parents à la fin de l’année. Or notre fils et sa conjointe ne sont pas encore vaccinés. L’argument majeur, notamment pour la maman : il n’y a pas assez de données pour s’assurer que les vaccins n’auront pas d’incidence négative sur le bébé. Ce que j’ai lu sur le sujet donne pourtant à penser que le risque d’attraper la maladie est pas mal pire que les risques associés aux vaccins. Alors reste-t-il vraiment encore tant d’inconnues que ça pour les femmes enceintes ?», demande Sylvie McNulty, de Lévis.
Vérification faite: non, les vaccins anti-COVID ne contiennent pas de toxine

Vérification faite

Vérification faite: non, les vaccins anti-COVID ne contiennent pas de toxine

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «J’ai entendu parler de Byram Bridle et de sa déclaration voulant que les vaccins a ARN-messager [ndlr : ceux de Pfizer et de Moderna, les principaux utilisés au Québec] créent des protéines «spikes» dans le corps qui sont toxiques et qui causent des problèmes cardiaques. Parallèlement à ça, on voit des articles qui parlent de problèmes cardiaques chez ceux qui avaient pris le vaccin de Pfizer en Israël. Alors est-ce vrai?» demande Vincent Ouellette Destroismaisons, de Ripon.
Vérification faite: la lune peut-elle amener du temps froid?

Vérification faite

Vérification faite: la lune peut-elle amener du temps froid?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Nous venons d’avoir du temps anormalement frisquet pour la fin de mai. Mon beau-frère me dit que ce n’est pas surprenant parce que ce serait dû au fait que la lune de juin n’était pas encore terminée. Devant mon scepticisme, il a rétorqué que pourtant tous les cultivateurs connaissent cette vérité. Mais je ne vois toujours pas comment la lune peut influencer la température. Existe-t-il des études scientifiques confirmant ou infirmant cette croyance?» demande Michel Renaud, de Charlesbourg.
Le bétail est-il vraiment responsable de la moitié de tous nos gaz à effet de serre?

Vérification faite

Le bétail est-il vraiment responsable de la moitié de tous nos gaz à effet de serre?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «J’ai récemment écouté sur Netflix les documentaires Cowspiracy et What the Health. On y entend plusieurs affirmations qui me semblent crédibles, mais j’aimerais savoir ce que la science a à dire sur l’effet environnemental de la viande et autres produits animaux (lait, œufs, etc.). Selon Cowspiracy, cela produirait quatre à cinq fois plus de gaz à effet de serre (GES) que la pollution industrielle ou que ce qui est produit par les automobiles. Ces documentaires semblent très convaincants, mais est-ce vrai?», demande Claude Internoscia.
Votre téléphone épie-t-il vraiment vos conversations?

VÉRIFICATION FAITE

Votre téléphone épie-t-il vraiment vos conversations?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «Récemment, je parlais de scies mécaniques à la maison avec mon téléphone pas trop loin et, peu de temps après, Marketplace de Facebook m’a proposé des scies mécaniques. Alors je me demande : est-ce que nos téléphones nous “écoutent” pour cibler des pubs? Personnellement, j’en doute fort, mais mon fils pense le contraire. Alors qu’en est-il?» demande Martin Gagnon, de Saguenay.
La Chine a-t-elle vraiment l’épidémie sous parfait contrôle?

Vérification faite

La Chine a-t-elle vraiment l’épidémie sous parfait contrôle?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation : «À l’heure où la planète entière est aux prises avec la troisième vague de COVID-19, tout semble être au beau fixe en Chine. Le site Worldometer ne compile qu’une poignée de nouvelles infections par jour et encore moins de décès. Sauf que nous savons tous que le gouvernement chinois est loin d’être transparent, alors est-ce que ces chiffres reflètent vraiment la situation réelle en Chine?» demande Charles Rodrigue, de Saint-Augustin-de-Desmaures.
Y a-t-il vraiment juste 12 % des classes de la région où la qualité de l’air est «non conforme» ?

Vérification faite

Y a-t-il vraiment juste 12 % des classes de la région où la qualité de l’air est «non conforme» ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «Que penser du tableau publié par le Centre de services scolaires de la Capitale [qui indique que 88 % des classes respectent le seuil de qualité de 1000 particules par million (ppm) de gaz carbonique fixé par le Ministère de l’Éducation, et que seulement 12% sont non-conformes] ? Est-ce que cela donne l’heure juste aux parents à propos de la qualité de l’air que leurs enfants respirent tout au long de la journée pendant qu’ils sont en classe ?», demande Nicole Lagacé, de Saint-Pascal.
Non, un dirigeant de Moderna n’a pas dit que son vaccin changeait notre ADN

Vérification faite

Non, un dirigeant de Moderna n’a pas dit que son vaccin changeait notre ADN

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «Je suis tombé sur quelque chose d’assez dérangeant concernant le vaccin anti-COVID de Moderna: une vidéo de 2017 montrant un haut placé chez Moderna, Dr Tal Zaks, où il semble affirmer que les vaccins à ARNm réécrivent le code génétique pour obtenir l’effet voulu. Quand on fait une recherche sur YouTube, on trouve cette vidéo avec le titre «Réécrire le code génétique [rewriting the genetic code]). J’ai vraiment besoin de savoir si c’est une nouvelle bombe qui contredit ce qu’on nous dit à propos du vaccin. Est-ce vraiment Dr Zaks qui parle?», demande Michel Gravel, d’Eastman.
Vérification faite: le variant anglais est-il plus dangereux pour les jeunes?

Vérification faite

Vérification faite: le variant anglais est-il plus dangereux pour les jeunes?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: De très nombreux articles de presse ont averti récemment que la troisième vague de COVID-19 menacerait davantage les jeunes que les vagues précédentes, où c’étaient surtout les personnes âgées qui étaient hospitalisées et en mouraient. Comparé aux souches passées du virus, les nouveaux variants, et en particulier le variant anglais (de loin le plus répandu), provoqueraient des complications qui seraient moins concentrées chez les aînés, plus également réparties parmi les groupes d’âge. Voyons voir.
Vaccins: on risque d’attendre longtemps la catastrophe annoncée

Vérification faite

Vaccins: on risque d’attendre longtemps la catastrophe annoncée

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Il y a un virologue belge, Greet Vanden Bossche, qui remet en cause la vaccination de masse sur le site web de France-Soir. Sauf que son raisonnement scientifique est difficile à comprendre pour ceux qui ne connaissent pas bien le domaine. Est-ce que ce qu’il dit tient la route?» demande Jerry Espada, de Sherbrooke.
Vaccins contre la COVID-19: 24 % d’effets indésirables «graves», vraiment?

Vérification faite

Vaccins contre la COVID-19: 24 % d’effets indésirables «graves», vraiment?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «Une vidéo circule beaucoup sur les réseaux sociaux, disant que le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer causerait des effets indésirables graves et même des décès. Elle est faite par un médecin français, le Dr Denis Agret, qui relate des statistiques et des sources qui semblent fiables. Il va même jusqu’à recommander au personnel soignant de ne pas se faire vacciner. De manière générale, je suis totalement pour les vaccins, mais les chiffres qu’il présente ne sont pas du tout rassurants. Sont-ils exacts?» demande Sylvain Daoust, de Repentigny.
Pas plus de suicides à cause des confinements (du moins pour l’instant...)

Vérification faite

Pas plus de suicides à cause des confinements (du moins pour l’instant...)

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION : «On entend souvent dire que la COVID-19 et les mesures sanitaires engendrent beaucoup de détresse psychologique, mais qu’elles n’auraient que peu d’impact sur la mortalité. Je parle ici, plus spécifiquement, des suicides et des overdoses. Est-ce vrai ? Et est-il possible d’avoir les chiffres et comparer avec les années antérieures ? », demande Jacques Bellemare, de Châteauguay.
Vérification faite: un vaccin qui aggrave les symptômes, vraiment? 

Actualités

Vérification faite: un vaccin qui aggrave les symptômes, vraiment? 

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L'affirmation: «Je suis tombé sur un article de France-Soir tout récemment qui dit qu’en Israël, le vaccin contre la COVID-19 semble provoquer une forte mortalité. Si ces informations s’avéraient, je trouverais cela très inquiétant. Alors qu’en est-il?» demande Martin Paradis, de Saint-Martin-de-Beauce.
Vérification faite: la COVID ramenée au pays par des soldats?

Vérification faite

Vérification faite: la COVID ramenée au pays par des soldats?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «J’ai vu passer une vidéo sur la page Facebook d’un ami. Ça dit en gros que des soldats canadiens qui ont participé aux Jeux militaires mondiaux, qui ont eu lieu à Wuhan en octobre 2019, auraient contracté la COVID-19 là-bas et l’auraient ramenée au Canada. Le gouvernement Trudeau aurait ensuite tenté d’étouffer l’affaire pour ne pas nuire à ses relations avec la Chine. Pourriez-vous me confirmer que cela est une fausse information?», demande Nicole Roy, de Québec.
Vérification faite: y a-t-il «de plus en plus d’études» montrant l’inefficacité des confinements?

Vérification faite

Vérification faite: y a-t-il «de plus en plus d’études» montrant l’inefficacité des confinements?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Éric Duhaime a écrit sur Facebook, il y a une dizaine de jours, que de plus en plus d’études scientifiques mettraient en doute l’utilité du confinement. Il a aussi dit que des comparaisons entre États américains confinés et non confinés ne montrent aucune utilité au confinement. Mais, il n’a pas dévoilé ses sources. Alors est-ce vrai?» demande Clément Marcotte, d’Amos.
Vérification faite: non, l’OMS n’a pas admis que les tests PCR sont trop sensibles

Vérification faite

Vérification faite: non, l’OMS n’a pas admis que les tests PCR sont trop sensibles

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «J’ai souvent entendu dire que les tests PCR avec lesquels on détecte la COVID-19 seraient trop sensibles, et voilà qu’une publication circule, disant que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aurait publié de nouvelles directives demandant aux laboratoires médicaux de réduire le «nombre de cycles» [qui rendent les tests PCR plus sensibles]. Est-ce vrai?» demande Jean-Philippe Lehouillier, de Lac-Etchemin.
Vérification faite: les fameux décès après le vaccin contre la COVID-19

Vérification faite

Vérification faite: les fameux décès après le vaccin contre la COVID-19

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «J’ai lu récemment l’histoire d’un médecin de Floride qui serait mort peu de temps après avoir reçu son vaccin anti-COVID. Qu’en est-il? Est-ce que ce sont les conspirationnistes qui frappent encore, ou s’agit-il une vraie nouvelle?» demande Michel Plante, de Québec.
Vérification faite: pas de grippe au Québec en ce moment?

Vérification faite

Vérification faite: pas de grippe au Québec en ce moment?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L'AFFIRMATION: «Le directeur de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, a dit en conférence de presse la semaine dernière que la grippe n’existait plus. Si vous avez des symptômes, a-t-il dit, eh bien c’est la COVID-19. Ce n’est pas un peu exagéré comme affirmation ? (…) Est-ce que ce n’est pas plutôt parce qu’on ne teste plus pour la grippe qu’on n’en trouve plus? À votre place, je creuserais le dossier parce que personne n’y croit», indique Luc Blanchet.
Vérification faite: le nombre des décès liés à la COVID-19 «exagéré»?

Vérification faite

Vérification faite: le nombre des décès liés à la COVID-19 «exagéré»?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «J’ai entendu dire que le nombre de morts par mois au Canada a très peu augmenté cette année par rapport à l’an dernier, selon Statistique Canada, ce qui confirmerait que le nombre de morts attribuées au coronavirus est surévalué. Est-ce vrai?» demande Robin Banville, de Montréal.
Vérification faite: les pneus d’hiver sauvent-ils des vies?

Vérification faite

Vérification faite: les pneus d’hiver sauvent-ils des vies?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Les Québécois doivent utiliser des pneus d’hiver depuis 2008 — et j’applaudis cette mesure. Par contre, je n’arrive pas à trouver des études qui démontrent que le taux d’accidents ou que la mortalité sur les routes a diminué depuis. Je comprends qu’il peut y avoir plein de variables confondantes, mais il doit bien être possible d’en tenir compte pour répondre à la question. Alors est-il vrai que cela fait une différence?» demande Pierre Gagnon, de Gatineau.