Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des milliers de rendez-vous pour recevoir des vaccins des compagnies Pfizer et Moderna ne trouvent pas preneur en Estrie, avertit le CIUSSS de l’Estrie–CHUS.
Des milliers de rendez-vous pour recevoir des vaccins des compagnies Pfizer et Moderna ne trouvent pas preneur en Estrie, avertit le CIUSSS de l’Estrie–CHUS.

Vaccination : des milliers de rendez-vous ne trouvent pas preneur en Estrie

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Jacynthe Nadeau
Jacynthe Nadeau
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Des milliers de rendez-vous pour recevoir des vaccins des compagnies Pfizer et Moderna ne trouvent pas preneur en Estrie.

C’est le message que lance le CIUSSS de l’Estrie–CHUS, alors que la campagne de vaccination contre la COVID-19 bat son plein et va « bon train » dans la région.

Les autorités sanitaires rappellent que seules les personnes qui font partie des groupes priorisés peuvent prendre rendez-vous. On parle ici des personnes âgées de 60 ans et plus, des adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19, les travailleurs en milieux à risque important d’éclosion.

Les adultes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI RTF) et les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidence privée pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées font aussi partie de ce groupe. 

Depuis mardi matin, les adultes ayant une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme peuvent se faire vacciner partout au Québec.

Du côté des communications du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, on ne veut pas donner des précisions sur le nombre de places disponibles avant un point de presse prévu ce mercredi.

Employés du réseau 

Par ailleurs, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS assure poursuivre de «multiples stratégies de promotion» pour que ses employés se fassent eux aussi vacciner.  

Alors que La Tribune révélait lundi que l’Estrie affichait le plus bas taux de vaccination des travailleurs de la santé de tout le Québec à 57,4 % en date du 20 avril, le CIUSSS a précisé qu’il en était à 62,3% six jours plus tard. Cela reste néanmoins en-deça du taux de vaccination de l’ensemble des travailleurs du réseau de la santé de tout le Québec qui s’établissait à 63,4% en date du 20 avril. 

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS rappelle aussi à ce chapitre que ce ne sont pas tous ses employés qui font partie des groupes priorisés pour la vaccination. Selon ses données internes, le pourcentage des employés vaccinés est d’environ 86 % quand on isole seulement ceux des groupes priorisés, c’est-à-dire ceux qui sont en contact avec la clientèle. 

«Les employés qui travaillent dans des secteurs sans contact avec la clientèle ne peuvent prendre rendez-vous s’ils ne correspondent pas aux autres critères établis dans la population (âge, maladie chronique, etc.)», précise-t-on au service des communications.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS compte plus de 20 000 employés et gestionnaires répartis dans 101 installations.