La rentrée aura lieu comme prévu dans les écoles du district d’Ascot, soit Jean-XXIII et l’école internationale du Phare (notre photo).
La rentrée aura lieu comme prévu dans les écoles du district d’Ascot, soit Jean-XXIII et l’école internationale du Phare (notre photo).

Une rentrée comme prévue dans Ascot

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
La rentrée aura lieu comme prévu dans les écoles du district d’Ascot, soit Jean-XXIII et l’école internationale du Phare.

C’est jour de rentrée à compter de jeudi dans les écoles primaires sherbrookoises. Elle a lieu vendredi dans les écoles secondaires.

« Si la Santé publique avait recommandé de retarder la rentrée, on l’aurait retarder, mais elle ne le recommande pas », note le directeur du secrétariat général et des communications du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS), Donald Landry.

« Il y a peut-être aucun élève du secteur qui a été testé positif, il faut relativiser. Reporter la rentrée a un impact sur des centaines, des milliers d’élèves. C’est une analyse de risque que fait la Santé publique et on suit ses recommandations. Nos mesures, nos règles en termes de distanciation sont exigeantes. On pense que les élèves sont mieux à l’école que dans les rues ou dans les parcs.... » Il rappelle du même coup que les élèves qui fréquentent ces écoles du district peuvent provenir d’un peu partout. Au programme d’éducation internationale de l’école du Phare, les élèves viennent de partout à Sherbrooke, illustre-t-il. 

Plusieurs parents et enseignants s’inquiètent pour la rentrée scolaire qui doit avoir lieu jeudi dans le quartier d’Ascot, comme ailleurs à Sherbrooke. D’autres écoles se trouvent en bordure du district. 

L’attention portée aux symptômes demeure importante, fait-il valoir.

La situation varie selon les écoles de l’ensemble du CSSRS, mais dans certains cas, les services de garde ont ouvert avant la rentrée.

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a dévoilé que 28 personnes habitant dans le quartier Ascot ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 entre le 14 et le 25 août. Du porte-à-porte de sensibilisation a été amorcé mercredi dans le quartier.

Les équipes du CIUSSS de l’Estrie - CHUS tiendront une clinique de dépistage mobile jeudi (27 août) dans le quartier Ascot de Sherbrooke.

Les gens pourront se présenter à la clinique de l’église du Précieux-Sang, sans rendez-vous, entre 16 h et 19 h ou le 28 août entre 13 h et 16 h.

Ils peuvent aussi se présenter au centre de dépistage de la rue Murray tous les jours entre 7 h et 19 h, sans rendez-vous. 

Peu de billets médicaux

Environ 43 élèves du primaire et du secondaire du CSSRS  ont obtenu un billet médical ou sont en voie de l’être afin d’être dispensés d’une fréquentation scolaire. Le centre compte environ 18 000 jeunes au primaire et au secondaire. La fréquentation scolaire est obligatoire et seul un billet médical peut permettre d’être dispensé. 

Autre scénario possible, les enfants peuvent être scolarisés à la maison. Ces parents doivent être inscrits auprès du ministère de l’Éducation et rendent des comptes à ce dernier. 

+

Dix Sherbrookois positifs de plus et deux admissions aux soins intensifs

Le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 continue de grimper en Estrie.

Mercredi, 12 nouvelles personnes ont reçu un diagnostic positif, dont 10 Sherbrookois.

Au cours des cinq derniers jours, 35 Sherbrookois ont été testés positifs au coronavirus, sur un total de 46 Estriens.

Un autre fait à souligner : deux personnes ont été admises aux soins intensifs consacrés aux patients atteints de la COVID-19 au cours des 24 dernières heures. Ces lits étaient complètement vides depuis le 5 juin dernier. Une personne supplémentaire a aussi été hospitalisée, portant le total à deux Estriens soignés dans les lits réguliers d’hospitalisation. Marie-Christine Bouchard