Une morte vote dans Sherbrooke

Les proches de Marie-Josée Carrier sont estomaqués. Elle aurait voté par anticipation près de deux semaines après sa mort à l'âge de 41 ans.
«Quand on a appris ça, on est tombés par terre, explique Jasmine Beaudet, la meilleure amie de Marie-Josée. Ça nous inquiète.... On sait que les documents personnels de Marie-Josée Carrier, dont son sac à main et des vêtements, ont été récupérés par quelqu'un de son entourage quelques jours après sa mort», déplore-t-elle.
Selon les documents qu'a obtenus La Tribune, une électrice au nom de Marie-Josée Carrier a voté par anticipation le 26 août dernier.
Or cette dernière est morte le 14 août, soit 12 jours auparavant. Jacques Codère, directeur du scrutin à Sherbrooke, confirme qu'un vote a bel et bien été enregistré au nom de Marie-Josée Carrier. «Compte tenu des circonstances, la thèse de la fraude est actuellement la plus plausible», a-t-il dit.
Texte complet à lire dans La Tribune de mardi.