La Tribune a appris que Serge Cardin et France Bonsant, qui ont siégé sur le même caucus du Bloc québécois entre 2004 à 2011 à Ottawa, croiseront le fer pour représenter le parti aux prochaines élections fédérales.

Une lutte à quatre s’annonce pour le Bloc dans Sherbrooke

Une lutte à quatre s’annonce pour défendre les couleurs du Bloc québécois dans la circonscription de Sherbrooke, avec notamment deux anciens députés de la formation indépendantiste.

La Tribune a appris que Serge Cardin et France Bonsant, qui ont siégé sur le même caucus du Bloc québécois entre 2004 à 2011 à Ottawa, croiseront le fer pour représenter le parti aux prochaines élections fédérales.

Claude Forgues, qui a déjà représenté le Parti québécois dans la circonscription de Sherbrooke sur la scène provinciale, a été le premier à manifester son intention de se présenter candidat pour le Bloc québécois.

« Nous avons la confirmation de ces trois candidatures. Il y a une quatrième personne qui a aussi manifesté son intention de se présenter, mais qui est toujours en réflexion », explique le président de l’exécutif du Bloc québécois dans Sherbrooke, Marc Bouliane.

C’est Noémie Rouillard, originaire de Sherbrooke, qui serait l’autre candidate à soumettre sa candidature pour le Bloc québécois.

Lundi, Ensaf Haidar, l’épouse du blogueur Raif Badawi qui est emprisonné en Arabie saoudite, a annoncé qu’elle ne sera pas candidate du Bloc québécois aux prochaines élections fédérales.

Dans un message publié sur Facebook, Mme Haidar reconnaît qu’un jour, elle pourrait songer à se lancer en politique dans le parti de son choix, mais ajoute qu’une telle décision est prématurée en ce moment.

Claude Forgues

Bonne mobilisation

Marc Bouliane signale que la mobilisation du Bloc québécois sur le terrain est très bonne à l’approche de la campagne électorale qui doit culminer le 21 octobre, jour où les électeurs canadiens doivent être convoqués aux urnes.

« Nous avons de bonnes candidatures pour notre investiture. Nous croyons à nos chances de l’emporter dans Sherbrooke. Nos sondages sont bons. Les intentions de vote des conservateurs sont stables. Il y a du mécontentement pour le député sortant et je ne crois pas que la candidate libérale va faire des ravages », soulève M. Bouliane.

Ce dernier soutient que plus de 300 cartes de membres ont été vendues en vue de l’investiture qui se déroulera le 5 septembre.

Les candidats doivent recueillir 25 signatures de membres en règle d’ici le 27 août pour que leur nom soit inscrit sur le bulletin de mise en candidature en vue de l’investiture.

France Bonsant avait été députée de la circonscription de Compton-Stanstead entre 2002 et 2011, mais tentera cette fois-ci de représenter celle de Sherbrooke. En plus de défendre la circonscription de Sherbrooke entre 1998 et 2011, Serge Cardin avait représenté la circonscription de Sherbrooke à l’Assemblée nationale entre 2012 et 2014.

Les deux députés fédéraux avaient été emportés par la vague orange de 2011 où Pierre-Luc Dusseault et Jean Rousseau du NPD avaient été élus dans les circonscriptions de Sherbrooke et Compton-Stanstead. avec la presse canadienne