La Tribune
David Morin est codirecteur de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent et professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.
David Morin est codirecteur de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent et professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Une histoire d’action-réaction

Rémi Léonard
Rémi Léonard
La Tribune
Plus qu’une attaque sanglante et inattendue sur le sol américain, le 11 septembre aura été un véritable traumatisme, une brisure dans le sentiment de sécurité en Occident. Devant l’ampleur du choc, la réponse aura été tout aussi brutale : invasions militaires, mesures de sécurité accrues et répercussions sur les libertés individuelles. Deux décennies plus tard, décryptage des répercussions de cet événement avec David Morin, codirecteur de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent et professeur à l’Université de Sherbrooke.