Le maire de Sherbrooke Steve Lussier, la conjointe de Roger Fortier, Cécile Chapdelaine-Fortier, le fils aîné Louis Fortier et Paul Gingues, président du comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke, ont inauguré la halte Roger-Fortier, mercredi, à l’intersection des rues King Est, Papineau et Murray.

Une halte à la mémoire de Roger Fortier

La halte située à l’intersection des rues Murray, Papineau et King Est, dans l’arrondissement de Fleurimont, se nomme désormais la halte Roger-Fortier, en l’honneur de l’homme d’affaires et citoyen engagé décédé il y a près de deux ans.

« Le Sherbrookois d’exception qu’était M. Fortier a fait avancer notre ville aussi bien au plan économique, culturel, social, politique, et j’en passe! » soulignait le maire Steve Lussier, dans le discours de dénomination prononcé mercredi matin devant famille, amis et membres du conseil municipal.

Le maire a rappelé que M. Fortier s’était impliqué toute sa vie pour aider les personnes vulnérables, dont les itinérants, les anciens détenus ou encore les parents aux prises avec des difficultés. Il avait également contribué à la restauration de la basilique-cathédrale Saint-Michel avec la campagne Amen ainsi qu’au retour du hockey junior à Sherbrooke.

Paul Gingues, conseiller municipal du district de l’Université et président du comité de la toponymie, a lui aussi souligné l’implication citoyenne de Roger Fortier, en plus de préciser l’importance du lieu choisi pour la dénomination. « La halte est située à un point central, à la convergence de deux artères importantes, dans un secteur où M. Fortier a œuvré activement », a-t-il expliqué.

Le fils aîné de Roger Fortier, Louis Fortier, a renchéri sur la valeur symbolique de l’endroit en spécifiant que son père était un « fier gars de l’Est » qui avait grandi sur la rue Murray.

« Mon père était un homme de terrain, alors qu’on souligne ainsi toutes les actions dans lesquelles il s’est impliqué, ça vient véritablement nous toucher. Et c’est bien aussi pour la mémoire d’une communauté, de souligner l’engagement de citoyens qui s’impliquent comme ça », a déclaré Louis Fortier. Il a remercié la Ville pour ce geste en son nom, mais également au nom de son frère Stéphane Fortier ainsi que de sa mère Cécile Chapdelaine-Fortier, qui étaient aussi présents lors de l’événement.