Monique Landry est une des résidentes et bénévoles du quartier Jardins-Fleuris qui s’affairent à la préparation de la fête de fin d’année des résidents du quartier.

Une fête de Noël aux Jardins-Fleuris

Les résidents du quartier Jardins-Fleuris célèbreront Noël, jeudi midi, à l’occasion d’un repas traditionnel préparé par des organismes communautaires et des intervenants de quartier du CIUSSS de l’Estrie — CHUS. Plusieurs bénévoles ont participé à la préparation de la dinde, du ragoût et des tourtières dont Sylvie Nicol, qui habite le quartier depuis un peu plus d’un an.

« Je fais du bénévolat ici depuis environ un an. Ça me permet de rencontrer le monde et de communiquer. Ça brise l’isolement », explique Mme Nicol, qui est à la fois bénévole et bénéficiaire des services du centre où l’intervention de quartier a été mise en place.

L’intervention de quartier est un mode d’intervention offert dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke, soit Jardins-Fleuris et Ascot. L’objectif est de fournir des services adaptés à une population ayant des besoins particuliers, mais qui est peu portée à recourir aux soins et aux services de santé. L’intervention de quartier facilite l’accessibilité aux services en s’implantant à même les immeubles d’habitation de quartier.

« C’est un quartier où la précarité financière est importante et où les gens peuvent souffrir d’isolement. Il y a beaucoup de familles monoparentales, de personnes âgées et d’immigrants. Certains ont eu de mauvaises expériences avec les services de santé et ont développé une méfiance. L’approche de proximité permet de créer des liens de confiances. Et des événements comme la fête de Noël permettent de créer un ancrage positif dans le quartier. Ainsi, les résidents viennent à notre rencontre pas uniquement lorsqu’ils ont des problèmes », explique la travailleuse sociale, Marie-Pierre Beaudoin.

Une quarantaine de résidents du quartier sont attendus pour le repas de Noël préparé par Sylvie Nicol et ses voisins. Ensuite, toute la population avoisinante sera invitée à décorer un sapin de Noël, faire un tour de calèche ou boire un chocolat chaud en bonne compagnie.

« Les services sont offerts pour les gens de 0 à 100 ans. Nous sommes là pour écouter leurs besoins, les orienter et les accompagner. Les bénévoles servent aussi un repas gratuit toutes les deux semaines. L’objectif est aussi de créer des liens entre les résidents », note Mme Beaudoin, ajoutant que des professionnels du réseau de la santé sont également associés aux intervenants de quartier afin d’offrir des services plus spécialisés dans le milieu de vie.