Marie Lamarre et Guy Lamarre de la Fondation Famille Lamarre, ont présenté le don de 500 000 $ à la Fondation du CHUS. 
Marie Lamarre et Guy Lamarre de la Fondation Famille Lamarre, ont présenté le don de 500 000 $ à la Fondation du CHUS. 

Une famille verse 500 000 $ à la Fondation du CHUS

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Les salles d’angiographie et de radiologie interventionnelle et le département de pédiatrie de l’Hôpital Fleurimont du CIUSSS de l’Estrie - CHUS bénéficieront d’un don majeur via la Fondation du CHUS.

La Fondation Famille Lamarre a versé 500 000 $, une somme offerte dans le cadre d’un engagement de Guy, Marie, Mélanie et Dominic Lamarre pour la campagne majeure de financement 2018-2022 de l’organisme.

De ce montant, 400 000 $ seront investis pour renouveler les équipements en angiographie et en radiologie interventionnelle afin de soigner les anévrismes et les AVC. Un montant de 100 000 $ sera également attribué en pédiatrie.

« J’ai eu la chance de connaître du succès au cours de ma carrière et il est très important pour moi de redonner à la communauté », commente Guy Lamarre.

« La santé est assurément une cause importante, c’est pourquoi ma famille et moi avons à cœur d’appuyer les actions de la Fondation du CHUS afin qu’elle puisse faire la différence au sein des hôpitaux sherbrookois. »

Depuis plusieurs années, la famille Lamarre participe aux activités de financement de la Fondation du CHUS. En plus de son récent engagement à la campagne majeure, elle a par le passé contribué financièrement à l’amélioration des soins en cardiologie.

Guy Lamarre s’est fait connaître avec son entreprise née en 1979 à Saint-Hubert, Laboratoire Confab. Environ 350 travailleurs y œuvraient lors de sa vente à des intérêts américains en 2010. Cette entreprise se spécialise dans la fabrication et le conditionnement de produits pharmaceutiques. Aujourd’hui, la famille Lamarre agit comme un acteur important au développement économique de la région, indique la Fondation du CHUS.

« Nous sommes choyés de pouvoir compter sur l’appui de la famille Lamarre », reconnaît Martin Clermont, directeur général de la Fondation du CHUS.

« En plus d’aider à améliorer les soins offerts aux enfants, cette contribution permettra notamment de diminuer le nombre d’interventions reportées et de réduire les listes d’attente en angiographie et en radiologie interventionnelle. »