Leona Nkoghe, agente de projet Art-Canada et Mercedes Orellana directrice générale au Service d'aide aux Néo-Canadiens organisent une exposition itinérante ayant pour thème « Le Canada pour moi, c'est... »

Une exposition itinérante pour les Québécois et immigrants

Le prochain projet du Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC) cadre parfaitement dans leur mission, soit de contribuer au rapprochement interculturel. Dans le cadre du 150e anniversaire du Canada, une exposition itinérante de peinture sur le thème « Le Canada pour moi c'est... » sera organisée avec la participation d'artistes québécois et immigrants de la région.
Grâce à une subvention du Fonds Canada 150, l'exposition permettra autant aux francophones, anglophones et immigrants de transposer dans une peinture leur vision du Canada.
« La peinture, c'est une façon de pouvoir s'exprimer, de pouvoir communiquer avec l'autre, même si on a des difficultés de langage », souligne Mercedes Orellana, directrice générale du SANC.
« Ils pourront illustrer des évènements, des images ou des personnes qui ont marqué une époque de ces 150 ans, incluant notre époque actuelle. Ils pourront donc laisser libre cours à leur créativité en lien avec le thème de l'exposition », ajoute Leona Nkoghe, agente de projet Arts-Canada 150.
Le projet a été lancé officiellement lors du buffet interculturel du SANC en mai, alors qu'une oeuvre collective a été réalisée par les convives. La toile sera également affichée lors de l'exposition.
Il s'agit de la quatrième exposition organisée par le SANC et chacune d'elle avait été un succès permettant de favoriser l'échange culturel. Le SANC désire poursuivre dans la même voie en incluant cette fois-ci des artistes québécois.
« On veut continuer à faire connaître le savoir-faire culturel des artistes immigrants en se mélangeant cette année avec des Québécois d'origine et bien représenter la diversité », mentionne Mme Orellana.
L'exposition se tiendra du début du mois de septembre jusqu'à la fin décembre. Pour l'instant, les endroits choisis pour exposer les oeuvres sont le Centre culturel Pierre-Gobeil de l'arrondissement Rock Forest, deux endroits différents de la MRC du Granit qui restent à confirmer et le Service d'aide aux Néo-Canadiens. Un vernissage officiel en présence des artistes marquera le début de chaque exposition. Un album souvenir sera offert à chaque participant et des exemplaires seront également mis en vente.
Le SANC est donc à l'étape des appels de candidatures et espère pouvoir exposer 50 oeuvres. Déjà une dizaine d'artistes ont manifesté leur intérêt, selon Mme Orellana
Pour s'inscrire, il suffit d'envoyer un message sur le site sanc-sherbrooke.ca ou simplement appeler ou se rendre directement au bureau du SANC pour plus d'information.