Une erreur qui décape

« Je travaille dans le domaine des véhicules récréatifs et je constate régulièrement des horreurs de traduction française dans les instructions données aux futurs propriétaires. Je vous en envoie une apposée sur les parois des douches dans plusieurs motorisés », m'écrit Robert Dupuis, de Sherbrooke.
Effectivement, l'« utilisation inexacte » (la mauvaise utilisation, en fait) du français dans cette traduction est décevante et les fabricants devraient être ramenés à l'ordre. Mais je ne m'inquiète pas trop pour les futurs propriétaires : cela m'étonnerait qu'ils utilisent des décapants pour nettoyer leur douche après avoir lu cet avis. Je crois qu'ils s'en tiendront quand même aux nettoyants.
Il est vrai que le verbe « décaper » peut se traduire par « to clean » en anglais, mais selon le produit utilisé, on recourra à des verbes plus précis tels « to scour » pour les abrasifs, « to scrub » pour le papier sablé ou « to strip » si l'on veut simplement dire « enlever la peinture ».
Quant au nom « void », il veut effectivement dire « vide », mais le verbe « to void » se traduit plutôt par « évacuer » ou, dans le cas d'un contrat, « annuler ».
 
Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe tous les samedis dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.