La Tribune
Une érablière a vu le jour au Collège du Mont-Sainte-Anne à l’initiative de Clément Lemelin et de Maxime Beauchesne Tardif, deux élèves de l’établissement privé.
Une érablière a vu le jour au Collège du Mont-Sainte-Anne à l’initiative de Clément Lemelin et de Maxime Beauchesne Tardif, deux élèves de l’établissement privé.

Une érablière au Mont-Sainte-Anne

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
C’est un secret bien gardé, mais les érables ont commencé à couler au Collège du Mont-Sainte-Anne. Mieux encore, une érablière a vu le jour à l’initiative de Clément Lemelin et de Maxime Beauchesne Tardif, deux élèves de l’établissement privé.