Une enquête de l'UPAC à l'origine du décès d'un enfant

Des documents obtenus par le quotidien La Presse nous en apprennent davantage sur les circonstances entourant le décès d'un garçon de cinq ans, survenu à la suite d'un accident qui a eu lieu en février dernier, sur le boulevard Gaétan-Boucher à Longueuil.
Le journal révèle ainsi que l'accident s'est produit dans le cadre de la filature d'un ancien directeur du Parti libéral du Québec, Robert Parent.
L'opération, placée sous la responsabilité de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), mobilisait quatre automobiles banalisées de la Sûreté du Québec (SQ).
Vers 8 heures du matin, le 13 février, les policiers devaient accélérer parce qu'ils craignaient que la Mercedes du sujet ciblé ne leur échappe à cause de la circulation.
Un policier qui était au volant d'une Camry noire a embouti la Kia grise de Mike Belance dans laquelle prenaient place son fils de cinq ans et sa belle-fille de 10 ans.
Le jeune garçon, qui a souffert d'un traumatisme crânien à la suite de l'accident, est décédé le 17 février à l'hôpital, alors que la jeune fille n'a été blessée que légèrement.
Un document produit par la SQ a établi que cette filature s'inscrivait dans une enquête d'envergure reliée à de la corruption, à de l'abus de confiance et au financement occulte de partis politiques provinciaux.