Les festivaliers ont rocké avec énergie devant la grande scène Loto-Québec.

Une édition à la hauteur des attentes

SHERBROOKE — « Les Sherbrookois ont eu une très belle fête », se réjouit Jean-Pierre Beaudoin, directeur général de la Fête du lac des Nations. La 38e édition de l’événement s’est déroulé à merveille, malgré quelques embûches, dont des prévisions météorologiques menaçantes ainsi que l’annulation samedi du spectacle d’Éric Lapointe prévu dimanche.

« Tout s’est super bien passé. Nous avons été très privilégiés avec la température. Même s’il y a eu quelques prévisions d’orages, le soleil était de notre côté toute la semaine. On a beaucoup apprécié. Il y a eu de très belles foules! », avance M. Beaudoin. 

« Les coups de cœur sont Loud bien entendu avec l’immense foule qu’il a occasionnée. Samedi soir aussi au spectacle de Creedence Clearwater Revisited, il y avait plusieurs personnes. Le Bistro SAQ a aussi très bien fonctionné. Cette année, il y avait plusieurs nouveautés et nous avons reçu beaucoup de bons commentaires à ce sujet. »

Car outre son volet spectacles, faut-il le rappeler, la Fête du lac des Nations regroupe plusieurs kiosques d’artisans, des restaurateurs et des manèges. Pour cette édition, il était question de plusieurs nouveautés telles que certains restaurateurs et la présence de Beauce Carnaval. 

Jean-Pierre Beaudoin précise qu’il n’a pas le nombre exact de festivaliers qui ont franchi les guichets du parc Jacques-Cartier, de mardi à dimanche, mais cette information devrait être dévoilée au cours de la semaine.

La Coupe des dieux de la compétition de pyrotechnie est allée à Ruggieri Fireworks, de la Saskatchewan, et ses artisans Barrie Thornham, Melanie Godin, Jason Blanco, Ross MacKeen et David Balzer.

Grands gagnants pyrotechnie 

La compétition nord-américaine de pyrotechnie a par ailleurs couronné cette année la firme de la Saskatchewan Ruggieri Fireworks. Avec ses pièces d’artifice à couper le souffle, l’organisation a su gagner le cœur des membres du jury et émouvoir les Sherbrookois en illuminant le ciel samedi soir, au son de chansons touchantes telles que Fix You de Coldplay.

En deuxième position, c’est l’Amécaine Northstar Fireworks avec ses feux artifice de jeudi sous la thématique de The Fire Within qui a triomphé. 

« Nous avons 20 juges qui ont huit critères à noter pour la compétition de feux d’artifice. Par exemple, la synchronisation avec la musique, le choix des pièces de musique, s’ils utilisent le niveau du ciel et le niveau de l’eau. Ce sont des critères comme ça que l’on prend en compte. À la fin de la compétition, je compile les résultats », explique Ginette Bélair, présidente du jury. 

Mme Bélair ajoute que les membres du jury n’ont pas le droit de se consulter lors du jugement. 

« Il y avait à peine trois points de différence. Les compétiteurs ont faire du bon travail, mais malheureusement, il ne peut qu’y avoir un gagnant. Nous sommes chanceux, à la Fête du lac, ce sont des feux d’artifice de qualité », ajoute Mme Bélair. 

Quatre organisations ont participé à la compétition de pyrotechnie, soient outre les deux gagnants, Feux d’artifice boréal du Nouveau-Brunswick et GFA pyro de Montréal. 

Fondation du CHUS

Par ailleurs, et c’est devenu un autre classique de la Fête du lac des Nations, la Fondation du CHUS a profité de l’événement dimanche soir pour piger le nom des six finalistes à son Grand tirage de la santé. 

On saura mercredi soir qui de Claire Labonté, Roger Poirier, Guy Clavet, Nathalie Bouchard, Patrick Demers ou Hélène Auger remportera le gros lot, soit un chalet vert Zoobox ou un luxueux véhicule récréatif.