La Tribune
Le milieu estrien se mobilise afin de diminuer le nombre d’enfants présentant des facteurs de vulnérabilité lorsqu’ils entrent à l’école.
Le milieu estrien se mobilise afin de diminuer le nombre d’enfants présentant des facteurs de vulnérabilité lorsqu’ils entrent à l’école.

Une charte pour diminuer le nombre d’enfants vulnérables

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Le milieu estrien se mobilise afin de diminuer le nombre d’enfants présentant des facteurs de vulnérabilité lorsqu’ils entrent à l’école. Pour y parvenir, les organismes et les organisations de la région sont invités à signer une nouvelle charte, intitulée « Voir grand pour nos enfants ».