Une femme de 35 ans s'est retrouvée dans une bien fâcheuse position.

Une balade en quadriporteur tourne au drame

Ce qui devait être une simple balade en forêt a tourné au cauchemar pour une femme de 35 ans qui circulait à bord d'un quadriporteur, sur une piste cyclable de Sainte-Majorique, près de Drummondville samedi.
En cours de randonnée, la dame a effectué une fausse manoeuvre et a fait une chute d'environ quatre pieds, dans un fossé dont le fond était couvert d'eau. Retenue par le poids de son quadriporteur et par sa ceinture de sécurité, la victime n'a pas été en mesure de se dégager de sa mauvaise posture par elle-même. Malgré de nombreuses tentatives, elle a été contrainte à passer un bon moment dans sa fâcheuse position.
Heureusement, un passant est intervenu au cours des minutes qui ont suivi et a alerté les secours. Ces derniers ont toutefois mis passablement de temps à intervenir puisque la victime se trouvait à plus d'un kilomètre de la surface pavée et que le sentier était fermé à la circulation pour des raisons de sécurité. À cette période de l'année, l'accès à bon nombre de sentiers en milieu forestier est restreint aux véhicules par de gros blocs de ciment afin de prévenir les risques d'enlisement.
Munis de VTT, les pompiers sont venus déplacer les blocs et ainsi permettre aux intervenants de prêter secours à la dame en détresse.
Au moment d'être transportée au centre hospitalier Sainte-Croix, la victime montrait des signes d'hypothermie attribuables à une baignade d'une vingtaine de minutes en eau froide. Les ambulanciers ont dû lui retirer ses vêtements afin de l'emmitoufler dans des couvertures chaudes. La dame souffrait également d'une perte de sensibilité des membres inférieurs.