Le Carnaval de Sherbrooke aura lieu les 3 et 4 mars. Avec Nanooke et le joyeux M. Gugus, les conseillers Annie Godbout et Marc Denault et la présidente Sylvie L. Bergeron invite les Sherbrookois à la fête.

Une 52e édition bien remplie pour le Carnaval

S’ils avaient pu, les organisateurs du Carnaval de Sherbrooke auraient entreposé la météo de mardi pour la libérer lors de la 52e édition de cet événement annuel qui aura lieu les 3 et 4 mars prochain.

Sous un soleil radieux et une température agréable, on a dévoilé la programmation de cette célébration hivernale, qui se déroulera exclusivement au parc Jacques-Cartier.

L’an dernier, le week-end de l’événement n’avait pas été de tout repos pour les organisateurs. Après un mercure atteignant les 16 degrés le samedi après-midi et des pluies torrentielles en soirée, c’est un tapis de neige et un vent glacial qui les attendaient dimanche. Près de 20 000 personnes s’étaient malgré tout déplacées lors de la 51e édition.  

Cette année, de nouvelles attractions s’ajouteront à la programmation traditionnelle. Le jour comme le soir, le parc se transformera alors en un immense terrain de jeu. Plus d’une cinquantaine d’activités sont inscrites au menu, à partir du samedi matin 9 h, et ce sans interruption jusqu’à 23 h, pour reprendre le dimanche, de 9 h à 17 h.

« D’une année l’autre, le défi reste entier pour le comité organisateur du Carnaval », insiste la présidente de l’événement Sylvie L. Bergeron.
 
« Il s’agit en effet de renouveler l’événement, tout en conservant les valeurs sûres, en risquant de nouvelles activités, en respectant le budget prévisionnel, en considérant les attentes du public cible, en se faisant aussi plaisir. C’est donc de jongler avec plusieurs pièces d’un même casse-tête, lequel prend une bonne année à assembler. »

Parmi les attractions à surveiller, on retrouvera les tyroliennes, le bubble-football, les trampolines Euro Bungee, le fatbike et la glissade sur chambre à air. Un feu d’artifice est prévu le samedi à 20 h, suivi d’un grand feu de joie.

La montagne du Mont-Bellevue ouvrira quant à elle toutes grandes ses pentes aux détenteurs du laissez-passer. Cela permettra à ceux-ci de glisser et de skier gratuitement pendant la fin de semaine.

Les festivaliers pourront découvrir de nouveaux quartiers au parc Jacques-Cartier, comme le Village nocturne. Le samedi soir, dès 17 h 30, un Grand Rendez-vous Zumba proposera de dégourdir les téméraires. Par la suite, des airs de la fanfare Tiguidou Braziou se feront entendre. La soirée se poursuivra dans la zone Party et dans le lounge gonflable. Les carnavaleux pourront y danser sur les rythmes électros des DJs ou sur les rythmes trads de la famille Soucy.

Les carnavaleux pourront se rendre sur le site en bénéficiant d’un tarif à 1 $ de la STS. « On a écouté notre clientèle et offert des activités adaptées à la météo du début de mars, ce qui permet de découvrir les plaisirs de l’hiver sans être tributaires des soubresauts de Dame nature », précise Claudine Roussel, la coordonnatrice de l’événement.

Les laissez-passer à 8 $ sont offerts en ligne au www.carnavaldesherbrooke.ca jusqu’au 15 février. Il sera également possible de se procurer les laissez-passer au prix régulier de 10 $ du 16 février au 4 mars à différents endroits à Sherbrooke. Chacun des laissez-passer donne un accès illimité aux activités proposées au parc Jacques-Cartier et au ski et à la glissade sur tube au Mont-Bellevue pendant toute la fin de semaine du Carnaval.