Les Sherbrookois avaient jusqu'à 20 h pour choisir le maire et les conseillers qui les représenteront pour les quatre prochaines années.

Un taux de participation plus élevé qu'en 2013

Le conseil municipal sherbrookois prendra une nouvelle forme quand les citoyens se lèveront lundi matin. De 19 sièges de conseillers autour de la table, il n’en restera que 14 après la fermeture des bureaux de vote.

Le nombre d'arrondissements aura passé de six à quatre.

Les enjeux sont nombreux à Sherbrooke. Bernard Sévigny remportera-t-il un troisième mandat ou les électeurs choisiront-ils l’indépendant Steve Lussier ou la cheffe de Sherbrooke Citoyen, Hélène Pigot. Deux autres candidats tentent d’obtenir la faveur des électeurs en Denis Pellerin et Patrick Tétreault.

L’arrivée d’un deuxième parti municipal, pour faire contrepoids au Renouveau sherbrookois de Bernard Sévigny, amènera-t-il un partage des sièges du conseil ou les électeurs choisiront-ils de donner un mandat fort au Renouveau sherbrookois, qui n’a jamais joui d’une majorité depuis sa création?

À 19 h, 43,2 % des électeurs sherbrookois s'étaient prévalus de leur droit de vote avant 19 h. Ce taux de participation est officiellement plus élevé qu'en 2013. (42 %). Les bureaux de vote ont fermé à 20 h.

À 18 h, le taux de participation dans les bureaux de vote sherbrookois atteignait 29.5 %. En ajoutant la participation du vote par anticipation et du vote itinérant (12,1 %), le taux de participation grimpait à 41,6 %.

En 2013, à l’issue du vote, 42 % des Sherbrookois s’étaient prononcés dans l’élection municipale.

Chez les conseillers, plusieurs luttes s’annoncent chaudes, notamment dans les districts de Rock Forest et du Golf, où deux conseillers sortants cherchent à conserver leur place au conseil. Dans le premier cas, l’indépendante Annie Godbout et Bruno Vachon, du Renouveau sherbrookois, se livrent un bras de fer. Dans le second, Christine Ouellet, du Renouveau sherbrookois, tente d’obtenir un deuxième mandat face au vétéran indépendant Marc Denault.

Qui prendra la place d’Hélène Dauphinais, qui a abandonné la course pour des raisons de santé, dans le district du Pin-Solitaire? Qui succédera à David Price, dans Lennoxville, où cinq candidats sont sur les rangs?

Ils sont aussi cinq dans les districts de Saint-Élie et du Lac-des-Nations, où Julien Lachance et Chantal L’Espérance cherchent à renouveler leur mandat respectif.

En tout, ils sont 61 candidats à briguer les suffrages. Elles sont 25 femmes à tenter d’obtenir une voix au conseil, un nombre plus important qu’en 2013.

Les bureaux de vote ferment à 20 h. Les résultats seront diffusés sur latribune.ca