La Tribune
« C’est une très bonne nouvelle, a indiqué sa directrice générale Gwladys Sebogo. Depuis le début de la crise, nous recevons beaucoup d’appels de proches aidants très inquiets. Ils sont stressés et se sentent coupables de ne pas pouvoir prendre soin de leur proche. Cela va faire un bien énorme. »
« C’est une très bonne nouvelle, a indiqué sa directrice générale Gwladys Sebogo. Depuis le début de la crise, nous recevons beaucoup d’appels de proches aidants très inquiets. Ils sont stressés et se sentent coupables de ne pas pouvoir prendre soin de leur proche. Cela va faire un bien énorme. »

Un soupir de soulagement pour les proches aidants

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
L’assouplissement des contraintes entourant les personnes âgées et les proches aidants est reçu avec soulagement de la part des organismes du milieu. Mais ceux-ci rappellent au gouvernement Legault que la crise sanitaire est loin d’être terminée et que les règles de prudence doivent être de mise lorsqu’il s’agit de personnes âgées ou malades.