Depuis son installation à la place des Festivals, à l'angle des rues Jeanne-Mance et Sainte-Catherine à Montréal, le « plus haut sapin de Noël au Canada » est la cible de nombreuses railleries.

Un sapin estrien victime de railleries à Montréal

Depuis son installation à la place des Festivals, à l'angle des rues Jeanne-Mance et Sainte-Catherine à Montréal, le « plus haut sapin de Noël au Canada » est la cible de nombreuses railleries.
C'est que le baumier entièrement naturel qui a été récolté à Saint-Venant-de-Paquette en Estrie a une forme qui ne passe pas inaperçue.
Le sapin de près de 27 mètres (88 pieds) est l'objet de remarques et d'insultes des passants et sur les réseaux sociaux. Le mot-clic #sapingate a même été lancé sur Twitter.
L'arbre a une forme plutôt allongée au lieu d'être en forme de cône, comme on est habitué de les voir.
S'inspirant de la tradition du célèbre sapin du Rockefeller Center de New York, l'équipe Sapin MTL, une entreprise de livraison de sapins, dit vouloir profiter de l'occasion qu'offre le 375e anniversaire de Montréal « pour ériger un arbre d'une vertigineuse hauteur ».
En comparaison, on note que l'épinette norvégienne du Rockefeller Center mesure de 18 à 30 mètres.
Certains, dont la ministre Mélanie Joly, se sont portés à sa défense, soulignant l'originalité de sa forme.
En direct du Quartier des spectacles à Montréal, c'est à l'animateur Éric Salvail qu'est revenu l'honneur de procéder à son illumination officielle, en compagnie du maire de Montréal, Denis Coderre, dans le cadre de l'émission En mode Salvail sur V.