Un retour aux sources pour Jean Charest

Maintenant détaché de la vie politique, l'ex-premier ministre du Québec Jean Charest était de passage dans ses Cantons de l'Est natals samedi alors qu'il recevait un doctorat honorifique de l'Université Bishop's.
L'institution de Lennoxville a voulu par ce geste souligner la profondeur intellectuelle de l'homme politique, plus rationnel qu'émotif, et les efforts qu'il a déployés pour rapprocher les communautés francophones et anglophones du Québec.
Visiblement très ému, Jean Charest s'est dit très honoré. « C'est émouvant pour moi de recevoir un doctorat honorifique. Ici, je suis chez moi, parmi les miens. Chaque fois que je viens je suis heureux, je ressens un sentiment d'apaisement », a-t-il dit.
Dans un discours principalement en anglais, M. Charest a réitéré ses profondes convictions fédéralistes, sans toutefois revenir sur les neuf années qu'il a passées à la tête du Québec.
Texte complet dans La Tribune de lundi.