Un premier restaurant Louis, celui sur King Est, rouvrira ses portes lundi, après la fermeture de la chaîne la 27 mars.
Un premier restaurant Louis, celui sur King Est, rouvrira ses portes lundi, après la fermeture de la chaîne la 27 mars.

Un premier Louis rouvrira la semaine prochaine

SHERBROOKE — Forte des expériences vécues la semaine dernière dans les restos Chez Ashton de Québec et la cantine Chez Ben de Granby, la chaîne Louis reprendra vie bientôt à Sherbrooke.

Un premier restaurant rouvrira ses portes mardi de la semaine prochaine, soit celui sur la rue King Est dans l’arrondissement de Fleurimont, a confirmé à La Tribune, Pierre Ellyson, propriétaire des restaurants Louis.

À LIRE AUSSIJours difficiles pour les restaurants Louis

« Nous avons élaboré un plan. Il n’est pas parfait, mais j’espère qu’il va fonctionner », dit l’homme d’affaires lors d’un entretien téléphonique.

« Nous allons offrir des repas pour apporter seulement. On revient au menu des années 1960, mais pas aux prix des années 60! Avec seulement six ou sept produits, comme des hamburgers, des hot dogs et la poutine. »

Les trois restaurants Louis avaient dû fermer temporairement le vendredi 27 mars. C’était la première fois que les succursales de la chaîne sherbrookoise devaient fermer pour une durée indéterminée. 

M. Ellyson s’était résigné à mettre à pied temporairement ses 140 employés. Il avait constaté une baisse draconienne des ventes en raison du confinement mis en place pour prévenir la pandémie de COVID-19, comme l’indiquait La Tribune quelques jours plus tôt.

Pierre Ellyson

Rappelons que les réouvertures des Asthon à Québec et du Ben on s’bour la bedaine à Granby ont provoqué une cohue importante dans leur secteur, tellement les clients affluaient.

Depuis la fin mars, Pierre Ellyson s’est fait demander régulièrement quand ses restaurants allaient être rouverts.

« C’est agréable et encourageant d’entendre ces commentaires, lance-t-il. On voit le sentiment d’appartenance de la région. »

« Si tout se déroule comme prévu, nous allons pouvoir ouvrir celui sur la rue King Ouest éventuellement. »

M. Ellyson a contacté des fournisseurs en vue de la réouverture de lundi. On avait profité de la pause pour faire un « grand ménage du printemps » dans les commerces.

Il reste toutefois des incertitudes qu’il entend éclaircir au cours des prochains jours. « Comment allons-nous faire appliquer le règlement du deux mètres de distance », se demande-t-il.

« Nous ne pouvons refaire les cuisines. Il me manque des réponses. Il y a encore beaucoup d’inconnu. Nous aurons des mesures de protection, comme du plexiglas pour protéger les caissières. Les employés auront des gants. »