Malgré les directives de la santé publique, le Cégep de Sherbrooke croit être en mesure d’offrir un maximum de cours en présence durant la session d’automne qui s’amorcera le 24 août pour se terminer le 23 décembre.
Malgré les directives de la santé publique, le Cégep de Sherbrooke croit être en mesure d’offrir un maximum de cours en présence durant la session d’automne qui s’amorcera le 24 août pour se terminer le 23 décembre.

Un maximum de cours en présentiel au Cégep de Sherbrooke

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Malgré les directives de la santé publique, le Cégep de Sherbrooke croit être en mesure d’offrir un maximum de cours en présence durant la session d’automne qui s’amorcera le 24 août pour se terminer le 23 décembre.

Plusieurs mesures ont été mises en place afin de minimiser les risques de contagion, notamment en ce qui concerne la formation des groupes, la dispensation des cours et l’utilisation accrue d’équipement de protection dans les laboratoires.

Ainsi, durant les deux premières semaines, les enseignants seront appelés à former des sous-groupes d’étudiants dont la composition devra être maintenue tout au long de la session. Des rencontres se tiendront, en particulier avec les nouveaux étudiants afin d’établir un premier contact.

La session comprendra douze semaines de cours (excluant les deux premières semaines et les semaines réservées aux évaluations) pour une session qui comptera 17 semaines au total.

Un bris d’horaire aura lieu durant la semaine du 26 octobre ainsi que du 9 au 23 décembre afin de permettre la tenue d’évaluations supervisées.

Les cours pratiques et les cours en laboratoire se tiendront entièrement en présence, dans la plupart des cas, avec des mesures sanitaires et de protection (masques et visières), tout en respectant la distanciation physique prévue dans chaque espace.

Concernant le volet de la formation qui ne se fera pas offert en présentiel, le mode virtuel (préenregistré) sera privilégié pour l’enseignement. Quant au mode virtuel en direct (Zoom, Skype, etc.), celui-ci sera utilisé principalement lors des activités de courte durée telles que l’encadrement, les suivis ou pour répondre aux questions des étudiants.

Masques obligatoires

Toutes les aires publiques du cégep, sauf les classes et les bureaux, sont visées par l’obligation de porter le masque.

Dans les aires de repas, le port du couvre-visage est obligatoire pour s'y rendre et s'y déplacer.

Des mesures ont aussi été mises en place dans le cadre de la pandémie au Centre de l’activité physique (CAP).

Dans les gymnases et salles d'entraînement, le port du couvre-visage est également obligatoire. Le seul moment où le couvre-visage peut être retiré est lors de la pratique sportive (durant l'entraînement) et lors de l'entraînement en salle (durant l'exercice ou sur les appareils).

Chaque membre du personnel a la responsabilité de se procurer un couvre-visage personnel et de le porter lorsqu'il se trouve dans les aires publiques du Cégep.

Au moment d’écrire ces lignes, le Cégep était à évaluer la possibilité d’installer des boîtes de masques jetables à l’entrée de chacun ou de certains de ses pavillons.