Le coordonnateur de l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke, Jonathan Savard aimerait que le cégep fournisse l’ordinateur aux étudiants.

Un MacBook exigé pour étudier en graphisme

La technique en graphisme au Cégep de Sherbrooke s’actualise. À partir de l’an prochain, les élèves devront fournir leur propre ordinateur portable. Le modèle suggéré par la direction est un MacBook Pro, ce qui déplait à l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke, qui pense que cette demande créera des classes sociales au sein du programme.

Le directeur de l’enseignement et des programmes du secteur Arts, lettres et gestion, Jocelyn Beaupré, pense que cette nouvelle demande est une avancée. « C’est une mise à jour qui a été faite au niveau du programme. À partir d’un sondage effectué auprès des étudiants en 2015, 70 % d’entre eux avaient déjà un ordinateur MacBook Pro. Ceux-ci avaient le désir d’avoir un emplacement pour travailler avec leur propre appareil », affirme-t-il.

D’autres coûts ne seront plus facturés aux étudiants de graphisme. « Le matériel comme les appareils photo à 800 $ qu’on demandait seront prêtés. La licence Adobe leur sera également fournie. C’est beaucoup plus utile pour les étudiants d’avoir un MacBook, car ils peuvent l’utiliser dans tous leurs cours. De plus, on a vu que les ordinateurs MacBook Pro usagés de trois ans se vendent 1000 $. C’est similaire avec les frais actuels », explique M. Beaupré.

Les utilisateurs de PC ne seront pas pénalisés. « On va permettre aux étudiants qui utilisent des PC d’arriver avec celui-ci, assure M. Beaupré. C’est certain que l’enseignement va surtout se faire sur les Macs, mais un étudiant qui est autonome va pouvoir suivre son cours. Les enseignants s’engagent à ce qu’un étudiant qui arrive avec son PC ne soit pas désavantagé. » Des ordinateurs MacBook Pro seront également prêtés aux étudiants n’ayant pas les moyens de s’en payer un.

L’association étudiante en désaccord

Le coordonnateur de l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke, Jonathan Savard, est en désaccord avec cette nouvelle mesure. « Les étudiants et étudiantes qui veulent s’inscrire au programme de graphisme au Cégep de Sherbrooke doivent s’acheter un MacBook Pro ou l’équivalent pour pouvoir fréquenter le cours. C’est un frein majeur à l’accessibilité des études lorsqu’on considère qu’un ordinateur portable comme celui-ci coûte entre 2000 et 3000 $. On vient de faire un grand recul au Cégep de Sherbrooke », considère-t-il.

Selon M. Savard, cette mesure pourrait empêcher des élèves à s’inscrire dans le cours de graphisme au Cégep de Sherbrooke. « Ça peut mettre de la pression sur l’étudiant. Certains pensent à lâcher le programme à cause de cette demande. Ça crée des classes sociales dans le programme », commente-t-il.

Sur le site web d’Apple, un MacBook Pro de base coûte 1729 $ avant taxes.