La Tribune
L’endettement total net de Valoris au 31 décembre 2018 était de 40 M$. François Bonnardel admet qu’il croit au projet, mais qu’un redressement majeur est nécessaire.
L’endettement total net de Valoris au 31 décembre 2018 était de 40 M$. François Bonnardel admet qu’il croit au projet, mais qu’un redressement majeur est nécessaire.

Un « coup de barre » est nécessaire chez Valoris

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Le gouvernement du Québec « n’embarquera jamais » dans le projet de Valoris « si la situation ne s’améliore pas ». C’est ce qu’a déclaré le ministre François Bonnardel en entrevue avec La Tribune vendredi.