La Tribune
Du 24 au 27 décembre, les restaurateurs devraient pouvoir accueillir un nombre restreint de personnes dans leurs salles à manger. Voilà le « contrat moral » que proposent la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke (CCIS).
Du 24 au 27 décembre, les restaurateurs devraient pouvoir accueillir un nombre restreint de personnes dans leurs salles à manger. Voilà le « contrat moral » que proposent la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke (CCIS).

Un «contrat moral» pour les restaurateurs

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke (CCIS) proposent la réouverture des restaurants pour la période du 24 au 27 décembre; un contrat moral dans la foulée de celui du gouvernement Legault qui viendrait soutenir les commerçants mis à mal.