Diane Plante montre où une partie des dommages aux bains à remous ont été causés.

Un client perturbé brise les bains à remous au spa Algua Sulis

Victime d’un vandale qui a inondé et a brisé les bains à remous de son établissement, Diane Plante du Spa Algua Sulis de la rue King Ouest souhaite mettre en garde les autres commerçants concernant le suspect.

Un client dont l’état mental était visiblement perturbé a fermé les valves des bains à remous, brisé les pompes et fait déborder les bains en accédant à l’équipement technique dissimulé dans le décor de grottes de l’établissement. Il a aussi brisé un ventilateur du Spa du complexe Cité des rivières. 

« Il faut le faire pour trouver ça. Il ne s’est même pas blessé en jouant dans l’électricité avec l’eau », constate la propriétaire du Spa Algua Sulis, Diane Plante.

Elle a dû fermer ses bains temporairement, le temps de réparer les dégâts.

« Nous voulons rouvrir rapidement cette semaine pour donner accès aux bains rapidement. Je ne veux pas pénaliser ma clientèle », affirme Diane Plante qui confirme que les bains seront accessibles jeudi matin grâce à la collaboration des techniciens et électriciens qui lui sont venus rapidement en aide.

Elle se questionne sur les intentions du suspect qui est même revenu sur les lieux le lendemain.

« Mon employée a eu peur. Le client la regardait avec des yeux possédés. Il n’était cependant pas agressif. Il a payé son heure dans les bains. Il lui a répondu qu’il avait écrit pourquoi il avait fait ça. Sur le papier, il y avait des dessins où l’on ne comprenait rien », explique Diane Plante.

L’individu au comportement questionnable s’était présenté à l’établissement une première fois en après-midi pour recevoir un massage.

« Tout avait bien été, mais ma massothérapeute l’avait trouvé bizarre en disant qu’il avait reçu un message en voyant les fontaines de l’établissement éclairer », explique Diane Plante.

«De belles idées»

Il est revenu en soirée pour accéder aux bains à remous où il a commis les méfaits.

« Constatant qu’il était seul, il a dit que ça lui donnait de belles idées », mentionne Diane Plante.

Le suspect est revenu, mardi après-midi, pour commander une soupe au bistro du Spa Algua Sulis.

« Il m’a demandé s’il me devait de l’argent. Il m’a demandé à nouveau une soupe avant de quitter. Nous savons très bien c’est qui et c’est certain qu’il ne remettra plus les pieds ici », assure Diane Plante.

Le Service de police de Sherbrooke a rapidement repéré le suspect de 27 ans, dont l’identité ne peut être divulguée tant que des accusations ne sont pas déposées contre lui.

« Nous avons procédé à son arrestation. Il a été libéré par sommation. Des accusations de méfait de moins de 5000 $ devraient être déposées dans ce dossier », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Le suspect s’est engagé à ne pas se présenter au Spa Algua Sulis.

Il est connu des milieux policiers en matière de vol à l’étalage et méfait notamment.