L’agrandissement du chalet de ski de la station Mont Orford est sans doute la meilleure preuve que le projet de relance élaborée par la MRC de Memphrémagog, en 2011, est une réussite.
L’agrandissement du chalet de ski de la station Mont Orford est sans doute la meilleure preuve que le projet de relance élaborée par la MRC de Memphrémagog, en 2011, est une réussite.

Un chalet plus imposant à Orford

Le chalet de ski de la station Mont Orford est plus imposant que jamais. Le bâtiment a été agrandi, au cours des derniers mois, et plusieurs services sont désormais regroupés en un seul et même lieu tout neuf, ce qui facilitera la vie à de nombreux clients.

L’agrandissement du chalet de ski de la station Mont Orford est sans doute la meilleure preuve que le projet de relance élaborée par la MRC de Memphrémagog, en 2011, est une réussite. Les anciens propriétaires de la station semblaient avoir du mal à dégager des profits pour ensuite les réinvestir dans l’amélioration de ses infrastructures. Or, la Corporation ski et golf Mont-Orford a réussi à renverser la vapeur à ce chapitre.

Président de la Corporation ski et golf Mont-Orford, Jacques Demers souligne que le chiffre d’affaires de cette jeune organisation a presque doublé depuis sa création.

Cependant, si la corporation a su hausser les revenus, il importe de noter qu’elle a également profité d’un programme d’aide financière gouvernementale tout récent, sans compter qu’elle est soutenue par la population de la MRC de Memphrémagog. « C’est 2,5 millions $ sur cinq ans que les gens de la MRC ont accepté de verser pour nous aider », rappelle M. Demers.

Durant les derniers mois, la station Mont Orford a injecté 11 millions $ dans ses infrastructures. Cet argent a non seulement servi à l’agrandissement du chalet, mais aussi à améliorer le système d’enneigement du centre de ski et à rendre plus attrayante sa zone d’apprentissage pour les débutants.

«Les retombées liées à nos investissements sont là. On parle de 7 à 8 $ par dollar investi, selon le ministère du Tourisme. La station est un moteur économique de plus dans le milieu et elle augmente la qualité de vie des gens d’ici. Elle incite par surcroît des personnes de l’extérieur à acheter des propriétés dans la région, ce qui a un impact positif sur le compte de taxes des résidents du coin.»