Plusieurs Sherbrookois se sont butés dimanche à des portes closes au Walmart du plateau Saint-Joseph.
Plusieurs Sherbrookois se sont butés dimanche à des portes closes au Walmart du plateau Saint-Joseph.

Un cas de la Covid-19 au Walmart du plateau Saint-Joseph

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
Plusieurs Sherbrookois se sont butés dimanche à des portes closes au Walmart du plateau Saint-Joseph. Cette fermeture survient alors qu'un employé a testé positif à la COVID-19.

« Étant donné la nature sérieuse de l'incident et sur les conseils des autorités locales de santé publique, nous avons temporairement fermé ce magasin, peut-on lire dans un communiqué envoyé par courriel. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales de santé publique et avons également procédé à un nettoyage en profondeur du magasin et pris des mesures pour isoler les associés qui sont entrés en contact étroit avec la personne. Nous gardons l'associé dans nos pensées et lui souhaitons un prompt rétablissement.»

Le magasin sera ouvert à partir de demain dès 8h selon le communiqué.

Une note laissée à l'entrée du magasin ne faisait toutefois aucunement référence à la COVID-19 dimanche.

« Afin de vous offrir une excellente expérience de magasinage, notre succursale n’ouvrira pas ses portes aujourd’hui et reprendra les heures d’ouverture dès demain le 30 mars 2020 de 8 h à 20 h. Merci pour votre compréhension », peut-on lire dans un message affiché à l’extérieur du bâtiment.

Questionné à savoir si l'employé en question aurait pu être en contact avec des clients, Steeve Azoulay, directeur principal aux affaires publiques, est demeuré vague.

« Tout client / individu ayant des préoccupations doit contacter son agence de santé publique locale pour plus d'informations, peut-on lire dans une réponse acheminée par courriel. Rassurez-vous, nous continuerons à prendre les mesures nécessaires pour assurer le bien-être de nos clients et associés. Nous exhortons également les gens à prendre les précautions appropriées et à contacter un professionnel de la santé s'ils ne se sentent pas bien. Pour ce qui est de nos associes, nous avons pris des mesures pour isoler les associés qui sont entrés en contact étroit avec la personne. »

Dimanche en avant-midi, une employée du magasin était à l’extérieur et mentionnait aux clients que la fermeture temporaire servait à « regarnir les tablettes ». Une employée de la pharmacie était également à l’extérieur du magasin pour répondre aux clients.