André Métras, directeur général de Magog Technopole, Michel Tousignant, président de Solutions Informatiques LOGICWARE, et Kévin Houle, président de YUNO, présentent un nouveau bracelet qui avertit quand la distanciation physique n’est pas respectée.
André Métras, directeur général de Magog Technopole, Michel Tousignant, président de Solutions Informatiques LOGICWARE, et Kévin Houle, président de YUNO, présentent un nouveau bracelet qui avertit quand la distanciation physique n’est pas respectée.

Un bracelet pour garder la distanciation physique

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Un bracelet qui avertit quand la distanciation physique n’est pas respectée. Trois compagnies faisant partie de la communauté TIC animée par Magog Technopole se sont alliées pour élaborer cette solution novatrice.

Les sociétés YUNO inc., Maintenance Directe et Solutions Informatiques LOGICWARE ont développé des bracelets intelligents qui peuvent créer des bulles invisibles dans les milieux de travail. L’appareil vibre lorsque la distance minimale et sécuritaire avec un autre employé n’est plus respectée.

Les travailleurs peuvent ainsi vaquer à leurs tâches régulières sans autres préoccupations, note le consortium, dans un communiqué de presse. 

Pour contrecarrer la pandémie, la distanciation physique constitue un excellent moyen de prévention. Pour ce faire, plusieurs solutions physiques sont utilisées, mais viennent souvent contraindre et nuire à l’efficacité des employés. Et comme la situation actuelle semble vouloir perdurer, il devient crucial de mieux s’adapter et parfaire leur contexte de travail, souligne-t-on. 

Ce nouveau système utilise des fréquences de type « fiables et très précises en termes de distances et de délais de réponse », assurent les entreprises. 

« Il est entièrement paramétrable (distance, temps de réponse, sons/vibrations, etc.), rassure les employés qui le portent, et permet toutes sortes d’analyses de gestion pour valider la mise en œuvre des consignes sanitaires dans l’entreprise, autant selon une approche réactive ou préventive. » 

 « À cet égard, le bracelet intelligent enrichit l’offre du consortium orientée vers des solutions intelligentes, les équipements connectés et la maintenance préventive. Une approche parfaitement alignée sur le virage de l’industrie 4.0 et sur la santé et sécurité des travailleurs! » exprime André Métras, directeur général de Magog Technopole.

« Voilà une belle illustration de l’esprit collaboratif qui anime la communauté TIC de Magog Technopole. » 

En unissant leur force, les trois entreprises en sont à développer rapidement une multitude de solutions d’automatisation et d’optimisation orientées vers les entreprises en recherche de gains substantiels d’efficience et d’efficacité dans un contexte où la santé des travailleurs doit primer, ajoute-t-on.

« Nos entreprises cumulent des dizaines d’années d’expérience dans leur spécialisation respective et la mise en commun du savoir de chacun nous permet d’aller beaucoup plus loin, d’accélérer le développement de solutions novatrices très pertinentes au contexte actuel, en offrant une solution actuellement très pertinente, mais évolutive vers le grand virage de l’industrie 4.0, et tout ça à des prix très abordables », mentionne M. Kévin Houle, président de YUNO, qui œuvre dans la géolocalisation et dans l’implantation de solutions pour l’industrie 4.0.

Pour sa part, Maintenance Directe offre une solution de gestion de la maintenance. L’équipe de Solutions Informatiques LOGICWARE est spécialisée dans la mise en place de solutions pour optimiser la performance opérationnelle et logistique.