Un bond de 10 ¢ du prix de l’essence

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
À quelques heures du début des vacances pour plusieurs, c’est une hausse qui fait mal.

Certains points de vente d’essence ont haussé de façon importante le prix du carburant dans les dernières heures.

On parle d’une augmentation de dix sous le litre d’un coup. On a pu voir le prix afficher passer de 99 ¢ à 1,09 $ chez certains détaillants.

Selon le CAA-Québec, le «prix réaliste» se situe à 1,04 $ le litre. L’organisme évalue que le prix moyens en Estrie se à 1,06 $.

La pression à la hausse était perceptible depuis la mi-juin. Il fallait s’attendre à ce que le prix passe au-dessus du un dollar le litre.

Rappelons qu’en mars le prix du litre de carburant ordinaire était passé sous la barre du dollar, freiné par une baisse de la demande en raison de la pandémie. Il s’est approché par la suite des 80 ¢, pour revenir ensuite voguer dans les 90 ¢.

Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, toujours soutenus par la forte baisse des stocks de brut aux États-Unis et ce malgré la perspective d’une fin progressive des coupes historiques de production de l’OPEP+ évoquée par Moscou, rapporte l'Agence France-Presse.