Diane Roy a dû user de patience, dimanche, pour finalement obtenir son laissez-passer en vue de la finale du 1500 m (T54) des Championnats du monde de para-athlétisme de Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Un bon chrono propulse Diane Roy en finale

Diane Roy a dû user de patience, dimanche, pour finalement obtenir son laissez-passer en vue de la finale du 1500 m (T54) des Championnats du monde de para-athlétisme de Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Sixième de sa vague de qualification, la Sherbrookoise est parvenue à se qualifier pour la course ultime grâce à son chrono de 3 min 44,37 s, qui fut le neuvième meilleur de la journée à cette épreuve.

« Les trois premières de chaque vague accédaient directement à la finale et, ensuite, les quatre temps suivants passaient pour compléter le départ. J’avais un groupe très rapide comparé à l’autre, alors je savais que je devais faire un bon chrono pour espérer m’y rendre », a expliqué la Sherbrookoise, satisfaite de sa performance à l’issue de la journée.

« Ça s’est quand même bien déroulé! Je n’ai pas pu rattraper le peloton de tête, mais j’ai bien roulé mon premier tour pour rattraper une concurrente. J’ai poursuivi avec elle et ça m’a permis de faire un meilleur chrono au final. J’ai ensuite attendu les résultats de l’autre vague pour confirmer mon passage. »

Roy sera donc du départ de la finale qui sera disputée lundi. À l’image des qualifications, elle s’attend à une course des plus corsées. « C’est sûr que ce sera très relevé! Mon objectif premier est de réussir à m’accrocher au départ. Ensuite, on verra comment vont les choses pour finir du mieux que je peux », a-t-elle conclu.

Cinquième au 800 m

Samedi, lors de la finale de l’épreuve féminine du 800 m (T54), Roy a terminé cinquième avec un temps de 1 min 59,64 s.

La Chinoise Lihong Zou (1 min 48,26 s) a été la plus rapide lors de la course ultime. Les Américaines Amanda McGrory (1 min 48,84 s) et Susannah Scaroni (1 min 49,21 s) ont respectivement pris les deuxième et troisième rangs. avec SPORTCOM