Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jocelyn Lefebvre et Marie-Ève Tourigny, respectivement chef de service et éducatrice spécialisée à Val-du-Lac, font partie de ces adultes qui veilleront à ce que la centaine d’enfants hébergés à Val-du-lac passent un très bon temps des Fêtes malgré les restrictions liées à la pandémie.  
Jocelyn Lefebvre et Marie-Ève Tourigny, respectivement chef de service et éducatrice spécialisée à Val-du-Lac, font partie de ces adultes qui veilleront à ce que la centaine d’enfants hébergés à Val-du-lac passent un très bon temps des Fêtes malgré les restrictions liées à la pandémie.  

Un avent plein de douceurs

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Les enfants hébergés à Val-du-lac vivront un beau temps des Fêtes malgré les restrictions imposées par la pandémie. « Dans nos unités, on installe un climat de Noël et on va le faire vivre jusqu’à la fin de la période des Fêtes », mentionne Jocelyn Lefebvre, chef de service des groupes de 6-12 ans à Val-du-lac, le centre de réadaptation et d’hébergement de la direction protection de la jeunesse (DPJ) de l’Estrie.

Généralement, la période des Fêtes est synonyme de sorties spéciales et d’activités hors de l’ordinaire pour les jeunes qui sont en « réadap », comme ils le disent : une sortie au restaurant est prévue en groupe, de même qu’une sortie au cinéma... Cette année, le confinement et la COVID-19 viennent évidemment tout compliquer.

Pour rendre cette période un peu plus magique, pour apporter une touche de gaieté supplémentaire, un nouveau moyen a été déployé dans les unités de Val-du-lac : un calendrier de l’avent. Chaque unité a son calendrier personnalisé, conçu par une personne qui connait bien l’unité mais qui n’y travaille pas quotidiennement – question de surprendre aussi les éducateurs spécialisés et les chefs de service des unités!

Mais attention, ce n’est pas un calendrier de l’avent ordinaire avec des petites portes à ouvrir pour y déguster une douceur sucrée tous les matins.

Alors de quoi s’agit-il exactement?

« Dans notre calendrier, il y a un petit sac pour chaque journée. Le but de chacun de ces petits sacs, c’est de proposer une activité pour détendre l’atmosphère dans les unités pour le temps des Fêtes. Ça amène une cohésion importante dans les groupes », se réjouit Marie-Ève Tourigny, éducatrice spécialisée à Val-du-lac.

« Parfois, les adultes doivent chanter une chanson de Noël. Parfois, ils doivent raconter leur plus belle anecdote de Noël. Parfois, c’est une journée pyjama, et il y a quelques cases avec des privilèges comme permettre aux jeunes de se coucher plus tard », indique Jocelyn Lefebvre.

« Cette semaine, dans mon unité des petits, on devait chanter des cantiques de Noël durant le déjeuner. Tout le monde riait. Ça allège vraiment l’ambiance », raconte M. Lefebvre.

Voici à quoi ressemble le calendrier de l’avent de l’une des unités.

« Quand les chefs de service ou les psychoéducatrices viennent dans les unités, elles n’ont pas le choix de participer aussi. Ça aide à les rapprocher des jeunes, ça enlève leur statut de « c’est juste une madame qui passe des fois dans l’unité ». C’est bénéfique pour tout le monde », dit Marie-Ève Tourigny.

« Hier, il y avait ‘‘faire un feu de camp ‘‘dans le sac d’une des unités. Ils sont sortis dehors faire un feu après le souper. Ça rend tout le monde joyeux et ça met dans l’ambiance de Noël », dit l’éducatrice spécialisée.

« Le temps des Fêtes est une période importante. On va donner notre 110 % pour avoir du temps de qualité avec nos jeunes qui vont rester en hébergement. On va avoir des partys de Noël dans les unités. Souvent, on invitait les parents. Cette année, on ne peut pas recevoir les parents à cause des bulles, de la COVID-19. Mais on va quand même avoir de belles soirées », assure Mme Tourigny.

Voici un autre calendrier de l’avent dans une autre unité de vie.