Une trentaine de glissières de béton serviront de remparts afin de protéger les participants à la collation des grades de l'Université de Sherbrooke.

UdeS : une collation des grades sous haute sécurité

Les quelque 12 000 convives qui prendront part à la collation des grades de l'Université de Sherbrooke seront entourées de mesures de protection qui ne sont pas sans rappeler les dispositifs antiterroristes utilisés un peu partout dans le monde depuis les attentats de Nice et de Berlin.
La collation des grades, qui doit avoir lieu ce samedi dans le stade de football de l'Université de Sherbrooke, sera en effet placée sous haute sécurité. C'est la première fois que telles mesures de sécurité sont mises en place depuis que l'UdeS a pris la décision de célébrer ses finissants au cours d'une cérémonie en plein air.
Une trentaine de glissières de béton de type Jersey ont en effet été installées afin de former un périmètre de sécurité entre le centre sportif et le stade de football situé derrière le pavillon Univestrie.
Vendredi, à 24 heures du début de la cérémonie, l'accès au site était déjà placé sous surveillance. Des barrières métalliques et des agents de sécurité limitaient l'accès aux immenses chapiteaux blancs destinés à accueillir les diplômés et leurs familles.
Le recours à un tel dispositif de sécurité s'inscrit dans la foulée de ceux observés lors des grands rassemblements depuis les attentats commis à l'aide de véhicules fonçant sur la foule, indique Jacques Girard, directeur de la division de la sécurité et coordination des mesures d'urgence.
« C'est suite à une recommandation du Service de police de Sherbrooke qu'on a procédé ainsi. Comme vous le savez, la Ville de Sherbrooke, lors de ses grands événements, a commencé à installer ce type de protection autour des lieux où il y a une grande concentration de gens. Nous avons décidé de suivre cette recommandation », a indiqué M. Girard, qui hésite à parler de dispositif antiterroriste.
« On parle de mesures de protection. Utiliser le mot antiterroriste, c'est peut-être grand, mais on parle assurément de mesures de protection pour les gens qui sont à l'intérieur d'un périmètre donné. »
Chacune des glissières de béton installées sur le site pèse 2300 kilos. Chacune d'elles mesure quatre mètres de longueur et un mètre de hauteur. Celles-ci ont d'abord été installées en vue des célébrations entourant la rentrée d'automne ainsi qu'à l'occasion du premier match de la saison de football du Vert & Or qui a réuni près de 10 000 spectateurs.
« Tant qu'à avoir investi dans ces deux événements, on s'est dit : autant les conserver pour la collation des grades », a expliqué M. Girard.
La location pour un mois de ces barrières de béton représente des déboursés de 7200 $ avant taxes pour l'Université de Sherbrooke. Celles-ci seront démantelées au début de la semaine, a précisé le responsable de la sécurité de l'Université de Sherbrooke.