Le premier ministre Justin Trudeau aura droit à un comité d'accueil, mardi soir à Sherbrooke, puisqu'Amnistie internationale et l'Association des locataires de Sherbrooke ont déjà confirmé leurs intentions d'être sur place pour l'interpeller.

Trudeau attendu de pied ferme à Sherbrooke

Le premier ministre Justin Trudeau aura droit à un comité d'accueil, mardi soir à Sherbrooke, puisqu'Amnistie internationale et l'Association des locataires de Sherbrooke ont déjà confirmé leurs intentions d'être sur place pour l'interpeller.
Le premier ministre en sera à la septième séance de la tournée canadienne qu'il a entreprise jeudi en Ontario, pour entretenir ses liens avec les citoyens, précise une attachée de presse au cabinet du premier ministre, Andrée-Lyne Hallé.
Justin Trudeau est attendu à 19 h au Manège militaire de la rue Belvédère pour une discussion d'une heure, sous forme de questions-réponses, sur des « enjeux qui sont importants pour vous et votre famille ».
Si plusieurs dirigeants d'organismes ont été invités à participer, les citoyens peuvent également s'inscrire, selon une publication relayée sur la page Facebook de la députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international en fin de semaine. Marie-Claude Bibeau y précise qu'il faut compléter une préinscription en ligne, puisque les places sont limitées. Il n'a pas été possible de savoir, lundi soir, s'il restait quelques places.
L'Association des locataires de Sherbrooke profitera de l'arrêt à Sherbrooke du premier ministre pour lui rappeler ses engagements électoraux concernant la fin des conventions, la stratégie pancanadienne sur le logement et les besoins réels en logements sociaux.
Amnistie internationale et les fidèles des vigiles hebdomadaires pour Raïf Badawi seront également présents pour lui rappeler qu'ils s'attendent à ce qu'il s'implique personnellement pour accélérer la libération du blogueur saoudien.