Antoine Blais, Julien-Pierre Houle et Juliette Quirion, trois passionnés de sciences, ont été récompensés lors de l’Expo-Sciences pancanadienne qui a attiré 500 participants.

Trois Estriens récompensés à l’Expo-Sciences pancanadienne

Trois Estriens se sont démarqués à l’Expo-Sciences pancanadienne qui se déroulait cette semaine à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Juliette Quirion, du collège Mont Notre-Dame, Antoine Blais et Julien-Pierre Houle, de l’école Du Triolet, ont mis la main sur six prix lors de l’événement qui réunissait 500 jeunes Canadiens.

Juliette Quirion, 15 ans, n’avait pas d’attente lorsqu’elle s’est rendue à l’événement scientifique pour y présenter son projet Dessine-moi un mouton. « Je ne suis pas arrivée avec l’objectif de gagner. Je suis venue pour avoir du plaisir, apprendre davantage et pratiquer mon anglais. Je suis très surprise et très heureuse », souligne celle qui a remporté le Prix jeunesse innovante et une médaille d’or dans la catégorie intermédiaire.

Pour son projet, Juliette Quirion a conçu une prothèse d’écriture pour une fillette de 4 ans qui souffre d’arthrogrypose hypoplasie et d’atrophie musculaire. « Abigaëlle a plusieurs malformations et maladies qui affectent ses muscles et qui font en sorte qu’elle n’était pas capable de tenir son crayon convenablement. Ma prothèse lui permet maintenant de dessiner à une main », résume celle qui participait pour la première fois à l’exposition pancanadienne.

Pour sa part, Antoine Blais en était à sa deuxième participation. Et si l’an dernier il a apprécié l’expérience sans remporter de prix, le jeune de secondaire 2 a raflé trois prix cette année, soit le Prix des 4 H du Canada sur la sécurité alimentaire, le Prix des défis ressources et une médaille d’or dans la catégorie junior.

« Pour mon projet, qui s’appelle OMG, des insectes!, j’ai extrait les acides gras de quatre espèces d’insectes pour déterminer si c’était une bonne source d’oméga 3, qui est un acide gras essentiel pour notre organisme. Je me suis rendu compte qu’il y avait une bonne quantité d’oméga 3, mais j’ai décidé de changer l’alimentation des insectes et j’ai réussi à doubler ou quadrupler, selon les insectes, la quantité de cet acide gras », explique celui qui aimerait un jour travailler dans le domaine de la microbiologie ou de la pharmacologie.

Julien-Pierre Houle a, quant à lui, reçu la médaille d’argent dans la catégorie senior.

En tout, le Québec était représenté par une délégation de 36 jeunes dont huit Estriens. Outre Juliette Quirion, Julien-Pierre Houle et Antoine Blais, Ulysse McKay, Jasmin Ricard, Elliot Christin, Kamila Jelinek et Emmanuelle Beaulieu étaient de la partie.

Les membres de la délégation ont eu la chance de présenter leur projet aux visiteurs et aux membres du jury le 13 mai à l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton.