La construction du futur bâtiment devrait débuter ce mois-ci au coin des rues Bowen Sud et Galt Est.

Trois communautés religieuses sous un même toit

Trois communautés religieuses, soient les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus (FCSCJ), les sœurs Missionnaires de Notre-Dame des Anges(MNDA) et les Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs) se regrouperont sous un même toit. Leur nouvelle résidence, dont la construction devrait débuter ce mois-ci, sera installée au coin des rues Bowen Sud et Galt Est.

Le bâtiment sera voisin de l'actuel couvent des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus. La portion de terrain où sera construit le bâtiment a été achetée par le Groupe Lokia, qui possède déjà des résidences pour aînés ailleurs au Québec ainsi qu'au Nouveau-Brunswick.

Lire aussi: Les soeurs Missionnaires quittent Lennoxville

« Notre mission consiste à offrir une qualité de vie supérieure dans un milieu chaleureux, respectueux et stimulant tout en maintenant l'autonomie des aînés », dit Dr Guy Tremblay, président du Groupe.

Le projet immobilier dernier cri comptera 250 unités. Soixante pour cent des espaces seront occupés par les communautés religieuses, et une centaine de logements seront offerts en location pour la communauté laïque.

Les résidents auront entre autres à leur disposition des espaces communs, un garage intérieur, une pharmacie, un bureau de médecin ainsi qu'une piscine, le tout « à prix compétitif pour le marché sherbrookois », selon Dr Tremblay, qui se réjouit de l'emplacement « fantastique » du site, en plein cœur de la ville.

« Les communautés sont très fières du projet, mais nous aussi », confie-t-il.

En ce qui concerne les communautés religieuses, elles ont fait la demande additionnelle d'espaces privés, comme des oratoires. La chapelle sera partagée par tous, mais les vocations des groupes demeureront distinctes.

« Je pense que chaque communauté va continuer de vivre son projet à elle », dit sœur Claire Lessard, supérieure générale des MNDA.

Les communautés se rassemblent

« C'est bien, c'est un partage, une entraide. Seules, c'est difficile de subvenir aux besoins de tous nos membres, qui diminuent et qui vieillissent », partage sœur Claire Lessard, supérieure générale des MNDA. La moyenne d'âge de sa communauté est de 85 ans, et celle-ci comptera trois centenaires cette année.

Françoise Drouin, supérieure provinciale des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, s'est également prononcée sur le déménagement.

« Depuis 1911, nous sommes enracinées à Sherbrooke au coin des rues Bowen Sud et Galt Est. À l'image de la société, nous avons réfléchi à notre "devenir" et nous décidons de nous départir de la gestion de nos effectifs. Le temps est venu de nous donner un nouveau milieu de vie adapté à nos besoins et qui répond à nos attentes », a-t-elle commenté.

Chez elle aussi, la nouvelle est bien accueillie. Les FCSCJ travaillent de concert avec le groupe Lokia depuis 2 ans. Se sont ajoutés peu après les MNDA, et finalement les Pères Blancs.

« Quand on a choisi ce groupe, on a considéré que leur philosophie et leur approche rejoignaient beaucoup nos attentes. Ils ont beaucoup d'expérience avec les résidences pour personnes âgées et même avec les communautés religieuses », explique sœur Françoise Drouin.

Sœur Claire Lessard