Trois centres d’accueil en cas de sinistre

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Trois centres d’accueil seront mis à la disposition de la population sherbrookoise lors de situations d’urgence ou de sinistres.


Les édifices municipaux désignés disposeront d’une salle dotée d’un meuble de rangement permanent, lequel contiendra des équipements de premiers soins et de communications, et ce, afin de pouvoir accueillir des personnes sinistrées pour un court laps de temps, annonce l’Organisation municipale de la sécurité civile (OMSC) de la Ville de Sherbrooke.
Une fois sur place, les équipes d’urgence pourront se déployer rapidement, note un communiqué de presse.
Les édifices ciblés sont le centre communautaire et culturel Françoise-Dunn, sur le boulevard de Portland (arrondissement no 4), la salle communautaire Amédée-Beaudoin,sur la rue de Samuel-Gratham (arrondissement no 3), et le centre culturel et communautaire du Cœur-Immaculé, sur la rue du Conseil (arrondissement no 2).

Stéphane Simoneau

« C’est maintenant une réalité, nous devons faire face à des situations d’urgence ou à des sinistres d’une façon plus régulière », explique Stéphane Simoneau, coordonnateur des mesures d’urgence à la Ville de Sherbrooke.
« Que ce soit à la suite d’un incendie majeur, d’une inondation, d’un déversement de matières dangereuses, d’une pénurie d’eau ou d’un verglas, nous devons être capables de mobiliser nos ressources pour venir en aide aux citoyens concernés. »
Ces installations sont conçues pour recevoir 50 personnes et moins, sans hébergement. Les coûts reliés à l’aménagement de ces trois nouveaux sites d’accueil sont de l’ordre d’environ 20 000 $.
« Dans une phase future, nous espérons pouvoir nous doter de deux centres d’accueil complémentaires ainsi que de centres d’hébergement pour faire face à une évacuation massive et à plus long terme », précise M. Simoneau.