Président-directeur général (PDG) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay supervisera directement toutes les directions concernées par le parcours des services jeunesse, dont tous les services liés à la direction de la protection de la jeunesse.

Tremblay supervisera la DPJ

Stéphane Tremblay, le président-directeur général (PDG) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, supervisera directement toutes les directions concernées par le parcours des services jeunesse, dont tous les services liés à la direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Il sera épaulé par la présidente-directrice générale adjointe (PDGA) Robin-Marie Coleman qui assurera le suivi du plan d’action.

« Le fait que le PDG et la PDGA supervisent tous les deux les services jeunesse permettra une double vigie », mentionne Annie-Andrée Émond, porte-parole de l’établissement.

Il est exceptionnel qu’un PDG d’un CIUSSS ou d’un CISSS supervise directement des directions cliniques.

Deux conditions combinées expliquent que le PDG du CIUSSS de l’Estrie ajoute cette grande responsabilité à sa lourde tâche.

« La mise en place du plan d’action est une priorité pour l’établissement, et ça faisait un moment qu’on était dans une réflexion pour une supervision encore plus directe de la part de nos directeurs généraux. Plusieurs pas ont déjà été franchis dans le cadre du déploiement du Plan d’action jeunesse jusqu’ici pour améliorer la qualité des services et la sécurité des jeunes. Mais on veut que ça aille encore plus vite. Le PDG, Dr Tremblay, est imputable de la mise en place du plan d’action, alors dans ce contexte, il a décidé de superviser les directions lui-même », mentionne Annie-Andrée Émond.

De plus, cet important changement de gouvernance s’inscrit dans le cadre de l’absence pour une durée d’un an de Rémi Brassard, directeur général adjoint aux services sociaux et de réadaptation qui a accepté un mandat spécial auprès de l’équipe sous-ministérielle du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Le prêt de service de M. Brassard sera en vigueur à compter du 24 février.

À court terme, M. Brassard ne sera pas remplacé. Le PDG, la PDGA et la seconde directrice générale adjointe ont procédé à une redistribution des tâches qui étaient sous la responsabilité de M. Brassard.

Pour épauler la direction du CIUSSS dans le déploiement du Plan d’action jeunesse, le CIUSSS est aussi sur le point d’embaucher une ressource experte en gouvernance et contrôle de la qualité.

« Nous avons interpellé le MSSS pour qu’il nous identifie un expert qui n’était pas dans notre giron parce qu’on voulait avoir un regard neuf sur ce qu’on fait. Nous sommes sur le point de pouvoir annoncer son embauche », ajoute Mme Émond.