COVID-19: des policiers retraités en renfort à la santé publique

COVID-19

COVID-19: des policiers retraités en renfort à la santé publique

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Avec le déconfinement de plusieurs secteurs d’activités et la plus grande circulation de la population, les enquêtes épidémiologiques se complexifient. Au CIUSSS de la Capitale-Nationale, on a décidé de faire appel à des policiers retraités pour aider les équipes de la santé publique à retracer les contacts des cas confirmés de COVID-19.
Une entraîneuse privée du Lac-Saint-Jean veut devenir préposée

Actualités

Une entraîneuse privée du Lac-Saint-Jean veut devenir préposée

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Certaines personnes pourraient être tentées de changer de carrière en visionnant la nouvelle campagne lancée mardi midi par le gouvernement du Québec visant le recrutement de 10 000 préposés aux bénéficiaires en CHSLD. C’est entre autres le cas pour Nadia Tremblay, une entraîneuse privée du Lac-Saint-Jean qui exerçait son métier depuis 21 ans, mais qui a décidé de faire un virage à 180 degrés en s’inscrivant à cette nouvelle formation payée d’une durée de trois mois.
De nouvelles façons de travailler dans les salons de coiffure

COVID-19

De nouvelles façons de travailler dans les salons de coiffure

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Après des mois d’inactivité en raison de la pandémie de COVID-19, les salons de coiffure ont officiellement pu rouvrir leurs portes lundi partout au Québec. Des salons de l’Outaouais ont donc pu reprendre leurs activités, tant et aussi longtemps qu’ils respectent les consignes gouvernementales en matière de distanciation physique.
Des fonctionnaires dans les CHSLD cet été? [VIDÉO]

COVID-19

Des fonctionnaires dans les CHSLD cet été? [VIDÉO]

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Le gouvernement Legault veut former 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires cet été pour remettre les CHSLD à flot. Mais d’ici la fin de ce cours accéléré, prévue le 15 septembre, des fonctionnaires pourraient aller combler le manque de personnel toujours criant.
Pénurie de personnel dans les écoles: un hockeyeur en renfort

Sports

Pénurie de personnel dans les écoles: un hockeyeur en renfort

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
SHERBROOKE — Les élèves de l’école primaire de la Maisonnée ont eu droit à une belle surprise à leur retour en classe après une pause forcée. Appelé en renfort pour répondre à la pénurie de personnel en raison de la COVID-19, le hockeyeur Alex-Olivier Voyer offre quelques heures de son temps, chaque jour, en surveillant les jeunes de 5e année. 
Objectif : faire la différence

actualités

Objectif : faire la différence

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Trois Sherbrookoises qui n’avaient jamais envisagé de travailler dans des CHSLD y œuvrent aujourd’hui dans un même objectif : faire la différence dans la vie de ces personnes vulnérables. Trois CHSLD différents, trois expériences fort différentes, mais une même expression pour décrire ce boulot inattendu dans leur vie : une belle expérience humaine.
Une escouade de 1000 agents en prévention

Affaires

Une escouade de 1000 agents en prévention

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en collaboration avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), annonce la mise en place d’une escouade de près de 1000 agents en prévention provenant de plusieurs ministères et organismes, dont font partie les 300 inspecteurs de la CNESST.
[AU FRONT] Combattre l’invisible un coup de chiffon à la fois

Au front

[AU FRONT] Combattre l’invisible un coup de chiffon à la fois

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le déconfinement progressif ramène au boulot des travailleuses et travailleurs de plusieurs secteurs. Mais la COVID-19 a changé leur travail. Les médias de la Coopérative nationale de l’information indépendante publient une série de portraits de ceux dont le métier ne sera plus jamais vraiment pareil.
[AU FRONT] La saison de l’impôt décalée par le confinement

Au front

[AU FRONT] La saison de l’impôt décalée par le confinement

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Le déconfinement progressif ramène au boulot des travailleuses et travailleurs de plusieurs secteurs. Mais la COVID-19 a changé leur travail. Les médias de la Coopérative nationale de l’information indépendante publient une série de portraits de ceux dont le métier ne sera plus jamais vraiment pareil.
Une ex-mannequin préposée aux bénéficiaires: «Ça m’a fait reconnecter avec le meilleur de moi-même»

Actualités

Une ex-mannequin préposée aux bénéficiaires: «Ça m’a fait reconnecter avec le meilleur de moi-même»

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Marie-Ève Lavoie aurait bien pu rester chez elle pendant la pandémie qui lui a fait perdre son emploi. Elle aimait bien son travail pour le grossiste en voyages Tours Amérique mais elle se doutait que l’industrie du tourisme en aurait pour un petit bout à se relever du coup dur qu’elle venait d’encaisser. Elle a bénéficié de la Prestation canadienne d’urgence, passé du bon temps avec son petit garçon de 3 ans et demi mais, après six semaines, le travail lui manquait. Travailler, elle aime ça. Simple comme ça.
[AU FRONT] Changements multiples dans la construction

Actualités

[AU FRONT] Changements multiples dans la construction

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Le déconfinement progressif ramène au boulot des travailleuses et travailleuses de plusieurs secteurs. Mais la COVID-19 a changé leur travail. Les médias de la Coopérative nationale de l’information indépendante publient une série de portraits de ceux dont le métier ne sera plus jamais vraiment pareil.
Retour à l’école: l’intérêt des enfants d’abord

COVID-19

Retour à l’école: l’intérêt des enfants d’abord

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Le retour en classe des élèves du primaire, la semaine dernière, ne se déroule pas de la même façon selon les familles. Alors que la décision revient aux parents de retourner leur enfant à l’école ou non pour le reste de l’année scolaire, les couples séparés qui ne s’entendent pas doivent se tourner vers les tribunaux. Voici quelques décisions rendues dans le district judiciaire de Bedford au cours des derniers jours.